L'affaire concerne un contrat d'hélicoptères Chinook de 4,4 milliards de dollars décroché en 2008 par Boeing. L'entreprise avait réalisé une estimation quant au nombre de nouvelles pièces nécessaires à l'entretien des machines.

Selon l'inspecteur général du Pentagone, Boeing a régulièrement réutilisé des pièces réparées issues d'appareils défectueux en les présentant comme des neuves. Le préjudice pour l'armée s'élèverait à 16 millions de dollars, selon le rapport.

L'affaire concerne un contrat d'hélicoptères Chinook de 4,4 milliards de dollars décroché en 2008 par Boeing. L'entreprise avait réalisé une estimation quant au nombre de nouvelles pièces nécessaires à l'entretien des machines. Selon l'inspecteur général du Pentagone, Boeing a régulièrement réutilisé des pièces réparées issues d'appareils défectueux en les présentant comme des neuves. Le préjudice pour l'armée s'élèverait à 16 millions de dollars, selon le rapport.