Le fabricant canadien de smartphones BlackBerry, en difficulté depuis des mois, a annoncé vendredi la suppression de 4.500 postes sur un peu plus de 12.000.

Le groupe de télécoms a essuyé une perte d'exploitation de 995 millions de dollars au deuxième trimestre de son exercice achevé le 31 août.

Le fabricant canadien de smartphones BlackBerry, en difficulté depuis des mois, a annoncé vendredi la suppression de 4.500 postes sur un peu plus de 12.000. Le groupe de télécoms a essuyé une perte d'exploitation de 995 millions de dollars au deuxième trimestre de son exercice achevé le 31 août.