Les actionnaires se sont prononcés à 81,63% pour la modification des statuts fixant la limite d'âge pour les fonctions de directeur général à 80 ans (au lieu de 75 ans jusqu'à présent). Il n'a pas été proposé de changer la limite d'âge du président qui, selon les statuts, est de 75 ans.

"Vous pouvez être fiers d'être actionnaires de LVMH, non seulement par les résultats, non seulement par les dividendes mais aussi par l'empreinte économique du groupe en France", avait déclaré un peu plus tôt le PDG Bernard Arnault à l'assemblée générale.

LVMH a fait appel au cabinet conseil Asteres pour calculer l'empreinte économique du groupe en France. Nicolas Bouzou, directeur du cabinet Asteres, a détaillé cette étude dans une vidéo diffusée lors de l'assemblée générale. L'emploi total généré par le groupe LVMH est "de 145.000 emplois temps pleins, les recettes fiscales du groupe représentent 5,5 milliards d'euros", selon lui.

"Le groupe LVMH produit énormément sur le sol français et exporte beaucoup", a rappelé l'économiste. Après une année 2021 record à 64 milliards d'euros de ventes et un bénéfice net de 12 milliards d'euros, un dividende de 10 euros était proposé aux actionnaires de LVMH. Sur la même lancée, le numéro un mondial du luxe a annoncé début avril avoir réalisé 18 milliards d'euros de ventes au premier trimestre, soit un bond de 29% par rapport à la même période l'année précédente.

"Le premier trimestre est bon, début avril est dans la même veine...après ce que cela va donner dépend de beaucoup de choses, au niveau de la conjoncture sanitaire en Chine et au niveau de la conjoncture géopolitique en Europe. On peut dire +so far, so good+ (jusqu'ici tout va bien, NDLR)", a déclaré Bernard Arnault à la presse en marge de l'assemblée générale.

Les actionnaires se sont prononcés à 81,63% pour la modification des statuts fixant la limite d'âge pour les fonctions de directeur général à 80 ans (au lieu de 75 ans jusqu'à présent). Il n'a pas été proposé de changer la limite d'âge du président qui, selon les statuts, est de 75 ans. "Vous pouvez être fiers d'être actionnaires de LVMH, non seulement par les résultats, non seulement par les dividendes mais aussi par l'empreinte économique du groupe en France", avait déclaré un peu plus tôt le PDG Bernard Arnault à l'assemblée générale. LVMH a fait appel au cabinet conseil Asteres pour calculer l'empreinte économique du groupe en France. Nicolas Bouzou, directeur du cabinet Asteres, a détaillé cette étude dans une vidéo diffusée lors de l'assemblée générale. L'emploi total généré par le groupe LVMH est "de 145.000 emplois temps pleins, les recettes fiscales du groupe représentent 5,5 milliards d'euros", selon lui. "Le groupe LVMH produit énormément sur le sol français et exporte beaucoup", a rappelé l'économiste. Après une année 2021 record à 64 milliards d'euros de ventes et un bénéfice net de 12 milliards d'euros, un dividende de 10 euros était proposé aux actionnaires de LVMH. Sur la même lancée, le numéro un mondial du luxe a annoncé début avril avoir réalisé 18 milliards d'euros de ventes au premier trimestre, soit un bond de 29% par rapport à la même période l'année précédente. "Le premier trimestre est bon, début avril est dans la même veine...après ce que cela va donner dépend de beaucoup de choses, au niveau de la conjoncture sanitaire en Chine et au niveau de la conjoncture géopolitique en Europe. On peut dire +so far, so good+ (jusqu'ici tout va bien, NDLR)", a déclaré Bernard Arnault à la presse en marge de l'assemblée générale.