L'ensemble délivre 544 ch et 750 Nm envoyés aux quatre roues. Le 0 à 100 km/h est bouclé en 4,3 secondes et la batterie de 18,1 kWh offre une autonomie électrique officielle de 40 km. Mais le taux de CO2 de cette hybride est trop élevé pour que les patrons de société puissent espérer un quelconque avantage fiscal. La commercialisation est prévue pour ce printemps, mais le prix n'est pas encore connu. On rappellera par ailleurs que, d'ici à 2026, le constructeur britannique ambitionne de ne plus commercialiser que des modèles hybrides plug-in ou électriques. Après les Bentayga et Flying Spur, ce sera bientôt au tour du coupé Continental GT de s'hybrider. Et Bentley travaille aussi à son premier modèle totalement électrique, attendu à l'horizon 2025.

© PHOTO PG
L'ensemble délivre 544 ch et 750 Nm envoyés aux quatre roues. Le 0 à 100 km/h est bouclé en 4,3 secondes et la batterie de 18,1 kWh offre une autonomie électrique officielle de 40 km. Mais le taux de CO2 de cette hybride est trop élevé pour que les patrons de société puissent espérer un quelconque avantage fiscal. La commercialisation est prévue pour ce printemps, mais le prix n'est pas encore connu. On rappellera par ailleurs que, d'ici à 2026, le constructeur britannique ambitionne de ne plus commercialiser que des modèles hybrides plug-in ou électriques. Après les Bentayga et Flying Spur, ce sera bientôt au tour du coupé Continental GT de s'hybrider. Et Bentley travaille aussi à son premier modèle totalement électrique, attendu à l'horizon 2025.