Le groupe automobile allemand Volkswagen, propriétaire de Bentley, a annoncé qu'il allait moderniser l'usine Bentley de Crewe, en Angleterre, au cours de la prochaine décennie. La décision soulage les 4.000 employés de l'usine et le gouvernement britannique, qui a oeuvré pour préserver l'usine. Le site de production était menacé par le départ des Britanniques de l'Union européenne et l'accélération du passage des moteurs à essence aux modèles électriques.

L'usine de Crewe, plus respectueuse de l'environnement, commencera la production de la première voiture électrique de la marque en 2025. La société a déjà introduit des variantes hybrides rechargeables de son SUV Bentayga et de la berline Flying Spur.

Bentley prévoit de ne proposer que des voitures hybrides rechargeables et des voitures électriques d'ici 2026. D'ici la fin de la décennie, l'entreprise passera aux véhicules entièrement électriques.

Le constructeur italien de voitures de sport de luxe Lamborghini, qui appartient également à Volkswagen, a affecté 1,5 milliard d'euros au passage aux véhicules hybrides rechargeables et prévoit de proposer un modèle entièrement électrique dans la seconde moitié de la décennie.

Le groupe automobile allemand Volkswagen, propriétaire de Bentley, a annoncé qu'il allait moderniser l'usine Bentley de Crewe, en Angleterre, au cours de la prochaine décennie. La décision soulage les 4.000 employés de l'usine et le gouvernement britannique, qui a oeuvré pour préserver l'usine. Le site de production était menacé par le départ des Britanniques de l'Union européenne et l'accélération du passage des moteurs à essence aux modèles électriques. L'usine de Crewe, plus respectueuse de l'environnement, commencera la production de la première voiture électrique de la marque en 2025. La société a déjà introduit des variantes hybrides rechargeables de son SUV Bentayga et de la berline Flying Spur. Bentley prévoit de ne proposer que des voitures hybrides rechargeables et des voitures électriques d'ici 2026. D'ici la fin de la décennie, l'entreprise passera aux véhicules entièrement électriques. Le constructeur italien de voitures de sport de luxe Lamborghini, qui appartient également à Volkswagen, a affecté 1,5 milliard d'euros au passage aux véhicules hybrides rechargeables et prévoit de proposer un modèle entièrement électrique dans la seconde moitié de la décennie.