L'incertitude liée au Brexit, la hausse des coûts en carburant, la surcapacité... Les obstacles ont été nombreux pour le secteur aéronautique. Wizz Air a cependant réussi à tirer son épingle du jeu. Pour son directeur général, József Váradi, le fait que les concurrents suppriment en conséquence des activités moins rentables représente des opportunités pour Wizz Air.

L'année financière de la société courait jusqu'au 31 mars 2019. Wizz Air a transporté 35 millions de passagers, soit un peu moins de 17% de plus que l'année précédente. Le chiffre d'affaires a augmenté d'un cinquième à 2,3 milliards d'euros et les bénéfices ont atteint les 292 millions d'euros, contre un bénéfice annuel de plus de 275 millions d'euros au cours de la période précédente.

Wizz Air opère en Belgique à partir de Charleroi et propose des destinations en Europe centrale et de l'Est.

L'incertitude liée au Brexit, la hausse des coûts en carburant, la surcapacité... Les obstacles ont été nombreux pour le secteur aéronautique. Wizz Air a cependant réussi à tirer son épingle du jeu. Pour son directeur général, József Váradi, le fait que les concurrents suppriment en conséquence des activités moins rentables représente des opportunités pour Wizz Air. L'année financière de la société courait jusqu'au 31 mars 2019. Wizz Air a transporté 35 millions de passagers, soit un peu moins de 17% de plus que l'année précédente. Le chiffre d'affaires a augmenté d'un cinquième à 2,3 milliards d'euros et les bénéfices ont atteint les 292 millions d'euros, contre un bénéfice annuel de plus de 275 millions d'euros au cours de la période précédente. Wizz Air opère en Belgique à partir de Charleroi et propose des destinations en Europe centrale et de l'Est.