Ces dernières années, les deux clubs étaient sponsorisés par Belfius et ses assurances DVV d'un côté, et par Candriam, qui gère les portefeuilles d'investissement des riches clients de Belfius de l'autre côté. Afin d'économiser certains coûts, Belfius a décidé de ne pas prolonger les contrats qui courent jusqu'en 2023 pour le Club de Bruges et 2024 pour Anderlecht.

"Nous allons cependant prolonger notre partenariat avec le hockey", a déclaré Ulrike Pommee. À Anderlecht, Belfius est le sponsor principal avec Candriam et les assurances DVV qui apparaissent chacun sur un maillot du club bruxellois. Belfius a également donné son nom à l'académie du club à Neerpede et possède des loges au Lotto Park. Anderlecht recevrait entre 2,5 et 3 millions d'euros par an dans cet accord "Belfius nous a en effet annoncé la fin du sponsoring en 2024, soit deux saisons complètes. Nous avons encore le temps de trouver une solution. Nous allons également encore discuter avec Belfius pour voir quelles formes de sponsoring sont encore possibles après 2024", a précisé Mathias Declercq, responsable presse du RSCA.

Le Club de Bruges dispose lui d'un contrat qui serait à hauteur d'un million d'euros pour placer Candriam à l'arrière de ses maillots. Belfius a également donné son nom à la nouvelle académie du Club à Knokke.

Ces dernières années, les deux clubs étaient sponsorisés par Belfius et ses assurances DVV d'un côté, et par Candriam, qui gère les portefeuilles d'investissement des riches clients de Belfius de l'autre côté. Afin d'économiser certains coûts, Belfius a décidé de ne pas prolonger les contrats qui courent jusqu'en 2023 pour le Club de Bruges et 2024 pour Anderlecht. "Nous allons cependant prolonger notre partenariat avec le hockey", a déclaré Ulrike Pommee. À Anderlecht, Belfius est le sponsor principal avec Candriam et les assurances DVV qui apparaissent chacun sur un maillot du club bruxellois. Belfius a également donné son nom à l'académie du club à Neerpede et possède des loges au Lotto Park. Anderlecht recevrait entre 2,5 et 3 millions d'euros par an dans cet accord "Belfius nous a en effet annoncé la fin du sponsoring en 2024, soit deux saisons complètes. Nous avons encore le temps de trouver une solution. Nous allons également encore discuter avec Belfius pour voir quelles formes de sponsoring sont encore possibles après 2024", a précisé Mathias Declercq, responsable presse du RSCA. Le Club de Bruges dispose lui d'un contrat qui serait à hauteur d'un million d'euros pour placer Candriam à l'arrière de ses maillots. Belfius a également donné son nom à la nouvelle académie du Club à Knokke.