Le projet s'inspire de la campagne lancée récemment à Bonheiden. La commune anversoise a tâché de motiver les enfants à se rendre à l'école à pied ou à vélo en leur octroyant des "ducats".

"Le nombre d'élèves se rendant à l'école à pied ou à vélo est passé de 12% à 62%. En un an, ce sont ainsi plus de 146.000 kilomètres qui ont été parcourus, soit près de 30 tonnes d'émissions de CO2 évitées", explique la banque publique dans un communiqué de presse. Ce programme a ainsi été récompensé d'un Belfius Smart City Award cette année. Convaincu du potentiel du projet, Belfius a confié son développement à son laboratoire The Studio et à l'éditeur informatique belge Flow Pilots.

Les écoliers qui se rendront dans leur établissement à pied ou à vélo engrangeront grâce à une balise des "petits sous" qu'ils pourront dépenser chez des partenaires locaux et sur des sites de loisirs comme dans les piscines communales. "La plateforme contribue ainsi aussi à soutenir l'économie locale", souligne l'institution.

Belfius met en avant l'originalité de la nouvelle approche épousée par ce système: au lieu de s'adresser aux parents, la campagne de sensibilisation vise ici directement les enfants afin que ceux-ci convainquent leurs géniteurs de laisser la voiture au garage.

Le projet s'inspire de la campagne lancée récemment à Bonheiden. La commune anversoise a tâché de motiver les enfants à se rendre à l'école à pied ou à vélo en leur octroyant des "ducats". "Le nombre d'élèves se rendant à l'école à pied ou à vélo est passé de 12% à 62%. En un an, ce sont ainsi plus de 146.000 kilomètres qui ont été parcourus, soit près de 30 tonnes d'émissions de CO2 évitées", explique la banque publique dans un communiqué de presse. Ce programme a ainsi été récompensé d'un Belfius Smart City Award cette année. Convaincu du potentiel du projet, Belfius a confié son développement à son laboratoire The Studio et à l'éditeur informatique belge Flow Pilots. Les écoliers qui se rendront dans leur établissement à pied ou à vélo engrangeront grâce à une balise des "petits sous" qu'ils pourront dépenser chez des partenaires locaux et sur des sites de loisirs comme dans les piscines communales. "La plateforme contribue ainsi aussi à soutenir l'économie locale", souligne l'institution. Belfius met en avant l'originalité de la nouvelle approche épousée par ce système: au lieu de s'adresser aux parents, la campagne de sensibilisation vise ici directement les enfants afin que ceux-ci convainquent leurs géniteurs de laisser la voiture au garage.