Ces résultats préliminaires font état d'un chiffre d'affaires de 2,3 milliards d'euros, soit 30% de plus qu'au premier semestre 2020 et comparable au niveau d'avant la pandémie. L'EBIT sous-jacent est de 285 millions d'euros, soit trois fois plus qu'au premier semestre de l'an dernier. La marge EBIT sous-jacente sur le chiffre d'affaires est de 12%, soit 7 points de pourcentage supérieure à la même période l'année passée. Pour la seconde partie de l'année, Bekaert s'attend à "une bonne demande sur la plupart des marchés".

Ces résultats préliminaires font état d'un chiffre d'affaires de 2,3 milliards d'euros, soit 30% de plus qu'au premier semestre 2020 et comparable au niveau d'avant la pandémie. L'EBIT sous-jacent est de 285 millions d'euros, soit trois fois plus qu'au premier semestre de l'an dernier. La marge EBIT sous-jacente sur le chiffre d'affaires est de 12%, soit 7 points de pourcentage supérieure à la même période l'année passée. Pour la seconde partie de l'année, Bekaert s'attend à "une bonne demande sur la plupart des marchés".