"Pendant mes études, j'ai fait deux belles découvertes, confie Axel Kupisiewicz. Mon épouse et la technologie laser. " Un quart de siècle s'est écoulé après ce " double coup de foudre " et la passion ne s'est pas éteinte. Ni pour son épouse, ni pour le laser. Au départ, le jeune homme était plus intéressé par l'économie et la finance que par la physique. C'est sur les conseils de son père entrepreneur qu'il passe pourtant l'examen d'entrée en polytechnique à l'ULiège. Il le réussit et le voilà parti pour des études d'ingénieur civil dont il sort diplômé en 1997. L'année suivante, il complète ce cursus avec un master en économie.
...