Ces "petites" Audi électriques partagent leurs châssis et propulseurs avec les Volkswagen ID. 4 et Skoda Enyaq. L'habitacle est cependant plus stylé et valorisant, même si l'on pointe quelques plastiques durs dans le bas du mobilier. Le volant hexagonal est original et est doté de commandes tactiles, certes modernes mais plus sensibles que des touches classiques. Le multimédia est parfaitement à jour et on trouve même un affichage tête haute à réalité augmentée, qui projette notamment les flèches de navigation du GPS sur le parebrise pour mieux nous guider. Il y a aussi derrière le volant le cockpit digital cher à Audi, nettement plus complet que le simple écran des cousines VW ID. 4 et Skoda Enyaq. A l'arrière, l'espace est royal et l'absence de tunnel de transmission rend la place centrale confortable. Le coffre est également spacieux.

En manoeuvre, l'option caméra de recul s'impose, tant la visibilité arrière est limitée. En courbe, cette Audi à pile tient très bien le pavé et prend peu de roulis. Un comportement propre et efficace, mais qui n'a rien de grisant. Le confort est très correct, même avec le châssis sport et les jantes de 21 pouces en option. Techniquement, les versions d'entrée de gamme 35 et 40 e-tron sont des propulsions à moteur arrière (170 ch et batterie de 55 kWh ou 204 ch et 82 kWh). La 50 e-tron (299 ch, 82 kWh) y ajoute un moteur avant et envoie donc sa puissance aux quatre roues. La grosse batterie nous a permis de boucler un petit 400 kilomètres sans problème. Le tarif est bien sûr nettement plus élevé que celui des cousines VW et Skoda. Mais, dans le segment premium, cette Audi Q4 (à partir de 41.990 euros) est moins chère que les Mercedes EQA (à partir de 49.973 euros) et BMW iX3 (69.950 euros). Un bon positionnement...

Audi Q4 e-tron

50 e-tron Quattro

Deux moteurs électriques, 299 ch (220 kW) / 460 Nm ; batterie: 82 kWh bruts/77 nets, temps de charge: de 40 min. à 40 heures selon la prise ; longueur: 4,59 mètres, poids: 2.135 kg

Performances

Vitesse maxi: 160 km/h (bridée) ; 0-100 km/h en 6,2 s ; autonomie officielle/essai: de 446 à 473/ de 350 à 425 km ; consommation essai: de 18 à 22 kWh/100 km ; rejets CO2: 0 g/km

Prix

56.350 euros (+ 2.000 euros en Sportback) ; déductibilité fiscale: 100%

+

Très bonne autonomie, habitabilité arrière très généreuse, présentation originale et chic

-

Options faisant vite gonfler le prix, visibilité arrière limitée, poids élevé

Ces "petites" Audi électriques partagent leurs châssis et propulseurs avec les Volkswagen ID. 4 et Skoda Enyaq. L'habitacle est cependant plus stylé et valorisant, même si l'on pointe quelques plastiques durs dans le bas du mobilier. Le volant hexagonal est original et est doté de commandes tactiles, certes modernes mais plus sensibles que des touches classiques. Le multimédia est parfaitement à jour et on trouve même un affichage tête haute à réalité augmentée, qui projette notamment les flèches de navigation du GPS sur le parebrise pour mieux nous guider. Il y a aussi derrière le volant le cockpit digital cher à Audi, nettement plus complet que le simple écran des cousines VW ID. 4 et Skoda Enyaq. A l'arrière, l'espace est royal et l'absence de tunnel de transmission rend la place centrale confortable. Le coffre est également spacieux. En manoeuvre, l'option caméra de recul s'impose, tant la visibilité arrière est limitée. En courbe, cette Audi à pile tient très bien le pavé et prend peu de roulis. Un comportement propre et efficace, mais qui n'a rien de grisant. Le confort est très correct, même avec le châssis sport et les jantes de 21 pouces en option. Techniquement, les versions d'entrée de gamme 35 et 40 e-tron sont des propulsions à moteur arrière (170 ch et batterie de 55 kWh ou 204 ch et 82 kWh). La 50 e-tron (299 ch, 82 kWh) y ajoute un moteur avant et envoie donc sa puissance aux quatre roues. La grosse batterie nous a permis de boucler un petit 400 kilomètres sans problème. Le tarif est bien sûr nettement plus élevé que celui des cousines VW et Skoda. Mais, dans le segment premium, cette Audi Q4 (à partir de 41.990 euros) est moins chère que les Mercedes EQA (à partir de 49.973 euros) et BMW iX3 (69.950 euros). Un bon positionnement...