"Les essais cliniques du vaccin contre le coronavirus d'AstraZeneca et de (l'université) d'Oxford ont repris au Royaume-Uni après que l'autorité de réglementation sanitaire des médicaments a confirmé qu'il était sûr", a indiqué le groupe, qui avait dû suspendre ses tests trois jours plus tôt après l'apparition d'une "maladie inexpliquée", peut-être un effet secondaire grave, chez un participant.

"Les essais cliniques du vaccin contre le coronavirus d'AstraZeneca et de (l'université) d'Oxford ont repris au Royaume-Uni après que l'autorité de réglementation sanitaire des médicaments a confirmé qu'il était sûr", a indiqué le groupe, qui avait dû suspendre ses tests trois jours plus tôt après l'apparition d'une "maladie inexpliquée", peut-être un effet secondaire grave, chez un participant.