Chaque Belge est tenu de s'affilier à une caisse maladie. Ce faisant, il est automatiquement assuré pour toute une série de frais médicaux, notamment ceux générés par le Covid. Mais comme l'assurance maladie légale ne couvre qu'une partie de la facture, il est recommandé de contracter auprès d'une compagnie d'assurance privée ou de votre mutuelle une assurance hospitalisation complémentaire pour absorber l'essentiel des coûts qui restent à charge du patient. Commencez toutefois par vérifier si une telle police n'est pas incluse dans le package salarial de votre employeur.
...

Chaque Belge est tenu de s'affilier à une caisse maladie. Ce faisant, il est automatiquement assuré pour toute une série de frais médicaux, notamment ceux générés par le Covid. Mais comme l'assurance maladie légale ne couvre qu'une partie de la facture, il est recommandé de contracter auprès d'une compagnie d'assurance privée ou de votre mutuelle une assurance hospitalisation complémentaire pour absorber l'essentiel des coûts qui restent à charge du patient. Commencez toutefois par vérifier si une telle police n'est pas incluse dans le package salarial de votre employeur. L'assurance hospitalisation vous met à l'abri, vous et les membres de votre famille, des conséquences financières d'une hospitalisation. En fonction de l'assureur et des conditions, la police prévoit une intervention dans les honoraires de médecin, les frais de soins médicaux, le prix de la chambre, les dépenses en médicaments et en matériel médical. Les soins ambulatoires (consultations, examens et médicaments supplémentaires) peuvent aussi être couverts pendant une certaine période avant et après l'hospitalisation. Dans quelle mesure l'assurance hospitalisation couvre-t-elle les conséquences d'une contamination au coronavirus? Trends-Tendances a posé la question à plusieurs assureurs et à l'association des compagnies d'assurance Assuralia. Supposons que vous contractiez le coronavirus et que vous deviez vous faire hospitaliser. Pour l'assurance, que vous soyez hospitalisé pour cause de coronavirus ou autre chose ne fait aucune différence. L'assurance hospitalisation rembourse les frais médicaux liés à votre prise en charge dans un hôpital belge aux conditions stipulées dans la police. Selon le type de contrat, vous avez également droit au remboursement des frais ambulatoires (consultations, médicaments, prises de sang, etc.) pour autant qu'ils soient agréés par la sécurité sociale. Si vous devez respecter la quarantaine à domicile, l'assurance hospitalisation intervient-elle? Non, parce que vous n'êtes pas hospitalisé. La quarantaine est une mesure préventive et l'assurance ne couvre pas les éventuels frais médicaux. En revanche, si vous êtes placé en quarantaine en milieu hospitalier, celle-ci équivaut à une hospitalisation et par conséquent, les frais y afférents sont pris en charge par votre assurance. L'assurance hospitalisation rembourse-t-elle les frais liés aux tests de dépistage du coronavirus? Non, sauf si vous êtes hospitalisé suite aux résultats du test. Si c'est le cas et selon le type de contrat, vous avez également droit au remboursement des frais ambulatoires y afférents. Les masques faciaux, le gel désinfectant et le matériel de protection sont-ils également remboursés? Ce type de matériel est préventif, donc en principe non couvert car la plupart des assurances hospitalisation couvrent uniquement les produits curatifs (médicaments), les examens diagnostiques (tests sanguins notamment) et les antidouleurs (la morphine, par exemple) dans le cadre d'une hospitalisation. Si vous êtes couvert par une assurance hospilation collective via votre employeur et que vous vous retrouvez temporairement au chômage du fait de la crise sanitaire, êtes-vous toujours assuré? Oui, car en cas de chômage temporaire, votre contrat de travail est, certes, interrompu mais il continue à courir. Les garanties offertes par les assurances groupes (dont l'assurance hospitalisation) sont donc maintenues. Ceci vaut aussi bien pour l'assuré principal (l'employé) que pour les éventuels coassurés (conjoints, enfants). En cas de doute, n'hésitez pas à en parler à votre employeur. Quid si, infecté par le coronavirus, vous êtes hospitalisé à l'étranger? La plupart des assurances interviennent également dans les frais en cas d'hospitalisation à l'étranger. Notez toutefois que les régions couvertes (monde entier, Europe, etc.) peuvent varier d'une police à l'autre. Pour en avoir le coeur net, relisez attentivement votre contrat ou consultez votre courtier ; les frais médicaux liés à un séjour en clinique sont vraisemblablement remboursés. C'est le cas, en principe, même si vous avez fait le déplacement malgré l'avis défavorable des autorités ou l'interdiction de voyager vers une certaine destination. Hospitalisé à l'étranger suite à une contamination au coronavirus, pouvez-vous demander votre rapatriement? Toutes les assurances hospitalisation ne le prévoient pas. Les frais de rapatriement sont généralement remboursés par une assurance assistance voyage, pas par l'assurance hospi. Mieux vaut donc se renseigner avant de partir. Si le rapatriement vers un hôpital belge est possible, il se fait toujours en concertation avec le médecin traitant à l'étranger d'une part et le médecin mandaté par l'assureur en Belgique d'autre part. Vous devez prolonger votre séjour à l'hôtel à cause du coronavirus: l'assurance hospitalisation rembourse-t-elle ce séjour forcé à l'étranger? Non, car vous n'êtes pas hospitalisé. Votre hospitalisation programmée pour une intervention non urgente a été postposée du fait de la situation sanitaire alors que vous avez déjà supporté des frais médicaux. Sont-ils pris en charge par l'assurance? La police prévoit généralement le remboursement des soins ambulatoires pendant une certaine période avant et après l'hospitalisation, comme les consultations pré- et post-opératoires, les examens et les médicaments. La durée précise peut varier selon le contrat, par exemple un ou deux mois avant l'hospitalisation et jusqu'à trois mois après. Mais à cause de la pandémie, les frais déjà encourus débordent de la période contractuellement fixée: dans ce cas, la plupart des assureurs acceptent d'élargir la période et de rembourser les frais à titre exceptionnel, pour autant que les frais engendrés soient en relation directe avec l'hospitalisation postposée. A l'inverse, des examens médicaux complémentaires post-hospitalisation étaient prévus mais ils ont été reportés à cause de la crise sanitaire... Si la police prévoit le remboursement des frais ambulatoires post-hospitalisation, il est fort probable que votre assureur élargisse également et exceptionnellement la période de couverture. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre courtier.