Fin novembre, la société communiquait des résultats cliniques décevants autour d'un traitement innovant dans la prévention des allergies aux pollens de graminées. La déroute avait été durement sanctionnée sur les marchés.

Dans la foulée, le conseil d'administration de la société cotée à Paris et Bruxelles a mandaté la direction d'Asit "pour explorer au cours du premier semestre 2020 les options stratégiques permettant de préserver au maximum les intérêts des actionnaires, sur la base d'une trésorerie s'élevant à 3,7 millions d'euros".

"Pour ASIT biotech, un partenariat permettant de financer la poursuite de son développement ou d'acquérir des actifs de la société apporterait une valeur ajoutée à ses actionnaires", indique encore la direction dans le communiqué.

Fin novembre, la société communiquait des résultats cliniques décevants autour d'un traitement innovant dans la prévention des allergies aux pollens de graminées. La déroute avait été durement sanctionnée sur les marchés. Dans la foulée, le conseil d'administration de la société cotée à Paris et Bruxelles a mandaté la direction d'Asit "pour explorer au cours du premier semestre 2020 les options stratégiques permettant de préserver au maximum les intérêts des actionnaires, sur la base d'une trésorerie s'élevant à 3,7 millions d'euros". "Pour ASIT biotech, un partenariat permettant de financer la poursuite de son développement ou d'acquérir des actifs de la société apporterait une valeur ajoutée à ses actionnaires", indique encore la direction dans le communiqué.