La joint-venture Artexis-SMG s'attaque au secteur européen de la gestion de halls d'expos, à l'exception de la Belgique et de la Suède, où l'entreprise belge souhaite continuer à opérer en solo. Eric Everard a déjà repéré une cinquantaine de halls d'expo, généralement gérés par des pouvoirs publics, qui pourraient envisager une délégation de leur gestion à un partenaire privé. "Il sera difficile de résister à notre offre, vu l'expertise combinée que nous apportons", souligne Eric Everard. Cette offre concurrentielle repositionne en outre Artexis face au leader du secteur GL Events, qui gère notamment Square à Bruxelles.

Ce partenariat avec SMG, qui est incontournable aux Etats-Unis, pourrait aussi ouvrir des portes à Artexis dans le cadre de l'organisation de salons sur le sol américain.

La joint-venture Artexis-SMG s'attaque au secteur européen de la gestion de halls d'expos, à l'exception de la Belgique et de la Suède, où l'entreprise belge souhaite continuer à opérer en solo. Eric Everard a déjà repéré une cinquantaine de halls d'expo, généralement gérés par des pouvoirs publics, qui pourraient envisager une délégation de leur gestion à un partenaire privé. "Il sera difficile de résister à notre offre, vu l'expertise combinée que nous apportons", souligne Eric Everard. Cette offre concurrentielle repositionne en outre Artexis face au leader du secteur GL Events, qui gère notamment Square à Bruxelles.Ce partenariat avec SMG, qui est incontournable aux Etats-Unis, pourrait aussi ouvrir des portes à Artexis dans le cadre de l'organisation de salons sur le sol américain.