Lila Farguet a 46 ans. Formée en sculpture à la Cambre, elle s'est spécialisée dans la pâte de verre et a vécu de son art durant plusieurs années en France, son pays d'origine, avant de revenir s'installer en Belgique. " J'ai momentanément laissé tomber la sculpture et j'ai décroché un emploi auprès de la Fondation Mig Quinet, dans laquelle je me suis investie pour promouvoir cette artiste méconnue des années 1950-60. Par ce biais, j'ai rencontré de nombreux ayants droit d'artistes belges talentueux mais qui souffrent d'un manque de visibilité. Ils ont pourtant tous apporté leur pierre à l'édifice de l'art moderne belge. Le déclic est venu suite à la visite d'une exposition de Pierre Caille au musée Marthe Donas à It...