Ces derniers trois mois, le producteur d'énergie solaire Eneco a installé les 27.104 panneaux sur le toit de quatre divisions du site d'ArcelorMittal à Gand. Environ 157 tonnes d'acier ont été utilisées dans ce cadre pour une structure dont le poids total s'élève à 1,5 million de kilos. Avec une superficie de 100.000 m2, cela en fait le quatrième plus grand parc solaire de Belgique. Le courant produit sera directement utilisé pour faire tourner l'entreprise.

Le toit a coûté un bon 7,5 millions d'euros, un investissement auquel peut se joindre le personnel de l'usine. Les employés peuvent en effet injecter de l'argent auprès d'Eneco et retirer ensuite les bénéfices de leur rendement via une action de crowdlending. Leur investissement leur rapportera un rendement brut garanti de 4%.

Le site gantois du géant international de l'acier est l'un des plus importants pollueurs d'Europe. Mais l'usine fait de nombreux efforts depuis plusieurs années afin de réduire son empreinte écologique. Avec dix éoliennes déjà installées et deux autres qui s'annoncent, en plus de ces panneaux photovoltaïques, quelque 50 MW d'électricité verte pourront bientôt y être produits.

Des projets similaires sont par ailleurs en cours de concrétisation à Liège, Geel et Genk.

Avec des techniques innovantes, ArcelorMittal souhaite en outre réutiliser les gaz d'émission de ses hauts fourneaux, notamment pour fabriquer du biocarburant. La société ambitionne d'être neutre en carbone d'ici 2050.