"Les ventes de Samsung liées à l'usurpation de brevets lui ont permis de dépasser Apple pour devenir le plus grand fabricant de téléphones dans le monde", font valoir les avocats du groupe américain, accusant le groupe sud-coréen d'être arrivé à ce résultat après avoir "choisi de copier Apple".

Avant l'ouverture d'un procès prévue lundi à San José (Californie, ouest), Apple estime que les recettes qu'il a perdues en raison de cette concurrence déloyale, et l'"enrichissement injuste" de Samsung, représentent plus de 2,5 milliards de dollars. En ajoutant des dommages et intérêts pour usurpation "délibérée" de brevets, les sommes réclamées peuvent aller bien au-delà de ce montant.

Samsung nie avoir utilisé des brevets d'Apple, et a accusé à son tour le groupe californien d'utiliser illégalement certaines de ses technologies de connexion sans fil.

Trends.be, avec Belga

"Les ventes de Samsung liées à l'usurpation de brevets lui ont permis de dépasser Apple pour devenir le plus grand fabricant de téléphones dans le monde", font valoir les avocats du groupe américain, accusant le groupe sud-coréen d'être arrivé à ce résultat après avoir "choisi de copier Apple". Avant l'ouverture d'un procès prévue lundi à San José (Californie, ouest), Apple estime que les recettes qu'il a perdues en raison de cette concurrence déloyale, et l'"enrichissement injuste" de Samsung, représentent plus de 2,5 milliards de dollars. En ajoutant des dommages et intérêts pour usurpation "délibérée" de brevets, les sommes réclamées peuvent aller bien au-delà de ce montant. Samsung nie avoir utilisé des brevets d'Apple, et a accusé à son tour le groupe californien d'utiliser illégalement certaines de ses technologies de connexion sans fil. Trends.be, avec Belga