Le groupe avait promis en juin de fournir aux internautes souhaitant télécharger des applications sur l'iPhone, l'iPad, les Mac, ses montres ou sa plateforme de télévision, un résumé clair et compréhensible sur la façon dont ces dernières prévoient d'exploiter leurs données.

L'idée est de permettre aux utilisateurs de mieux appréhender quels sont les renseignements collectés et à quoi ils peuvent servir afin qu'ils puissent prendre des décisions en toute connaissance de cause.

Le groupe a commencé le 8 décembre à demander aux développeurs souhaitant mettre à jour leur application de soumettre les informations pertinentes.

Apple a concocté trois catégories. La première recense les "données utilisées pour vous suivre", c'est-à-dire récupérées lorsque l'utilisateur parcourt des applications et sites appartenant à d'autres entreprises afin de mieux cibler les publicités ou de les mesurer ou pour les partager avec des sociétés spécialisées.

La deuxième inclut les "données rattachées" à l'utilisateur, via son compte ou son appareil.

La troisième catégorie s'applique aux données non rattachées à l'internaute.

Le groupe avait promis en juin de fournir aux internautes souhaitant télécharger des applications sur l'iPhone, l'iPad, les Mac, ses montres ou sa plateforme de télévision, un résumé clair et compréhensible sur la façon dont ces dernières prévoient d'exploiter leurs données. L'idée est de permettre aux utilisateurs de mieux appréhender quels sont les renseignements collectés et à quoi ils peuvent servir afin qu'ils puissent prendre des décisions en toute connaissance de cause. Le groupe a commencé le 8 décembre à demander aux développeurs souhaitant mettre à jour leur application de soumettre les informations pertinentes. Apple a concocté trois catégories. La première recense les "données utilisées pour vous suivre", c'est-à-dire récupérées lorsque l'utilisateur parcourt des applications et sites appartenant à d'autres entreprises afin de mieux cibler les publicités ou de les mesurer ou pour les partager avec des sociétés spécialisées. La deuxième inclut les "données rattachées" à l'utilisateur, via son compte ou son appareil. La troisième catégorie s'applique aux données non rattachées à l'internaute.