Cela continue de bouger chez Verizon, le leader américain du mobile. Depuis son arrivée, Hans Vestberg détricote patiemment la stratégie de co...

Cela continue de bouger chez Verizon, le leader américain du mobile. Depuis son arrivée, Hans Vestberg détricote patiemment la stratégie de convergence télécoms-médias de son prédécesseur. Une stratégie suivie aussi (et abandonnée aussi...) par Altice et AT&T. Après Tumblr en 2019 et le HuffPost l'an dernier, Verizon vient de se délester de deux autres actifs médias: AOL et Yahoo!, deux anciennes pépites du web achetées au cours des six dernières années pour 8,9 milliards de dollars. Vestberg, l'ancien patron d'Ericsson, entend se concentrer sur la 5G et ses développements où la bagarre s'annonce féroce avec ses concurrents. Apollo, la firme de private equity, a accepté de payer 5 milliards de dollars.