Les géants de l'audiovisuel ne jurent plus que par le streaming vidéo. Et la meilleure preuve a été donnée hier encore avec Amazon qui va dépenser 8,4 milliards de dollars pour s'acheter la MGM, la Metro-Goldwyn-Mayer, que le monde entier connait via son fameux lion rugissant qui précède les films produits par ce prestigieux studio d'Hollywood. Quand Amazon, le géant mondial de la vente en ligne s'offre un géant du cinéma, ce n'est pas une lubie, c'est une stratégie mûrement réfléchie.

D'abord, elle démontre que le service de vidéo on line Amazon Prime n'est pas un simple bonus qu'Amazon offre aux abonnés à son service de livraison à domicile rapide. Non, c'est clairement un choix d'être parmi les premières sociétés de streaming vidéo au monde. Aujourd'hui, le leader sur le marché, c'est Netflix avec 207 millions d'abonnés dans le monde et Disney + avec deux autres filiales totalise 146 millions d'abonnés. C'est vrai qu'avec ses 200 millions d'abonnés au service Prime, Amazon peut figurer dans le podium mondial des sociétés de vidéo en streaming. C'est important pour au moins une raison, les offres de streaming vidéo explosent mais le budget des citoyens est limité, on ne va pas se mettre à compiler les abonnements à l'infini...

Donc ces mêmes citoyens feront des choix et ne garderont que les 2 ou 3 offres les plus alléchantes. Les autres concurrents seront des services vidéo en complément. En clair, on ira s'abonner momentanément à tel service vidéo en ligne parce qu'il a subitement une belle série en exclusivité. On la consommera et puis à la fin, on résiliera notre abonnement. En d'autres mots, si vous ne faites pas partie des 3 premières sociétés de streaming vidéo, vous devrez gérer un taux de désabonnements beaucoup plus élevé.

L'autre raison pour laquelle Amazon paie 8,4 milliards de dollars pour acheter la MGM, c'est parce que la 5G va se répandre dans le monde entier, y compris bientôt en Belgique. Or, la 5G va augmenter et améliorer la consommation de séries, films, documentaires, événements sportifs sur smartphones, tablettes et autres écrans à gogo. Et puis quand Amazon rachète MGM, elle ne rachète pas seulement un studio mais aussi un catalogue de films : plus de 4000 films dont elle dispose des droits pour les adapter au goût du jour.

Donc, oui, à Hollywood "Big Is Beautiful". Si vous n'êtes pas Big, donc aussi grand que Netflix, Amazon ou Disney, les consommateurs snoberont votre offre streaming. Je me souviens de l'époque où le cinéaste Jean-Luc Godard disait que la différence entre la TV et le cinéma, c'est que pour regarder la TV, il fallait baisser la tête, alors que pour regarder un film au cinéma, il fallait lever la tête. C'est hélas une autre époque...

Les géants de l'audiovisuel ne jurent plus que par le streaming vidéo. Et la meilleure preuve a été donnée hier encore avec Amazon qui va dépenser 8,4 milliards de dollars pour s'acheter la MGM, la Metro-Goldwyn-Mayer, que le monde entier connait via son fameux lion rugissant qui précède les films produits par ce prestigieux studio d'Hollywood. Quand Amazon, le géant mondial de la vente en ligne s'offre un géant du cinéma, ce n'est pas une lubie, c'est une stratégie mûrement réfléchie.D'abord, elle démontre que le service de vidéo on line Amazon Prime n'est pas un simple bonus qu'Amazon offre aux abonnés à son service de livraison à domicile rapide. Non, c'est clairement un choix d'être parmi les premières sociétés de streaming vidéo au monde. Aujourd'hui, le leader sur le marché, c'est Netflix avec 207 millions d'abonnés dans le monde et Disney + avec deux autres filiales totalise 146 millions d'abonnés. C'est vrai qu'avec ses 200 millions d'abonnés au service Prime, Amazon peut figurer dans le podium mondial des sociétés de vidéo en streaming. C'est important pour au moins une raison, les offres de streaming vidéo explosent mais le budget des citoyens est limité, on ne va pas se mettre à compiler les abonnements à l'infini...Donc ces mêmes citoyens feront des choix et ne garderont que les 2 ou 3 offres les plus alléchantes. Les autres concurrents seront des services vidéo en complément. En clair, on ira s'abonner momentanément à tel service vidéo en ligne parce qu'il a subitement une belle série en exclusivité. On la consommera et puis à la fin, on résiliera notre abonnement. En d'autres mots, si vous ne faites pas partie des 3 premières sociétés de streaming vidéo, vous devrez gérer un taux de désabonnements beaucoup plus élevé.L'autre raison pour laquelle Amazon paie 8,4 milliards de dollars pour acheter la MGM, c'est parce que la 5G va se répandre dans le monde entier, y compris bientôt en Belgique. Or, la 5G va augmenter et améliorer la consommation de séries, films, documentaires, événements sportifs sur smartphones, tablettes et autres écrans à gogo. Et puis quand Amazon rachète MGM, elle ne rachète pas seulement un studio mais aussi un catalogue de films : plus de 4000 films dont elle dispose des droits pour les adapter au goût du jour. Donc, oui, à Hollywood "Big Is Beautiful". Si vous n'êtes pas Big, donc aussi grand que Netflix, Amazon ou Disney, les consommateurs snoberont votre offre streaming. Je me souviens de l'époque où le cinéaste Jean-Luc Godard disait que la différence entre la TV et le cinéma, c'est que pour regarder la TV, il fallait baisser la tête, alors que pour regarder un film au cinéma, il fallait lever la tête. C'est hélas une autre époque...