La gamme compte trois versions: A110 (l'équivalent de l'ancienne Pure, avec moteur 1.8 turbo de 252 ch, 59.700 euros), A110 GT (typée grand tourisme avec moteur poussé à 300 ch, 69.650 euros) et la sportive A110 S (300 ch, 71.750 euros) qui dispose d'un châssis raffermi et peut désormais s'équiper de pneus "semi-slicks" et d'un "kit aéro" avec aileron arrière et lame avant en carbone. Ce kit améliore la stabilité dans les virages rapides mais alourdit la silhouette et... la facture (+ 5.450 euros). Ah oui, il y a aussi le système multimédia qui devient compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Mais ce qui fait le sel de cette sportive française, c'est bien sûr l'agilité du châssis: le train avant croque toujours les courbes à pleine gomme et la voiture danse joyeusement dans les enchaînements sans jamais se montrer piégeuse. Le moteur des GT et S passe de 292 à 300 ch et de 320 à 340 Nm de couple. Plus rempli à mi-régime, il est plus pêchu mais se montre toujours assez linéaire et ne déborde donc pas de caractère. Il est associé à un échappement sport et une boîte robotisée recalibrée, plus réactive. Si les puristes regretteront l'absence de boîte manuelle, cette Alpine saura néanmoins les convaincre. La ligne aguicheuse et le châssis jouissif font aussi oublier l'habitacle peu pratique. Légère, cette machine prône la sportivité non aseptisée, sans débauche de puissance ni arsenal technique complexe. Mais le temps de ce bonheur sur roues est compté: Alpine annonce que la prochaine A110, attendue à l'horizon 2025, sera elle aussi électrique. Donc privée de son échappement central pétaradant... Et la "berlinette" de demain s'annonce aussi plus pesante et donc sans doute moins grisante en courbe que l'actuelle, qui endosse dès lors déjà le statut de collector...

A110 GT

Quatre cylindres en ligne ; essence, turbo, 1.798 cm3 / 300 ch (221 kW)/ 340 Nm ; propulsion, boîte sept rapports robotisée à double embrayage ; longueur: 4,18 m ; poids: 1.119 kg

Performances

Vitesse maxi: 250 km/h (débridée à 275 km/h sur la "S" avec kit aéro); 0-100 km/h en 4,2 s ; consommation de l'essai: de 8 à 15 l/100 km ;

rejets CO2 (WLTP): 153 g/km

Prix

69.650 euros ; déductibilité fiscale: 50%

+ Ligne craquante, originalité du produit, agilité et efficacité du châssis, confort de suspension, rapport performances/consommation

- Prix encore en hausse, aspects pratiques très limités, boîte manuelle indisponible

La gamme compte trois versions: A110 (l'équivalent de l'ancienne Pure, avec moteur 1.8 turbo de 252 ch, 59.700 euros), A110 GT (typée grand tourisme avec moteur poussé à 300 ch, 69.650 euros) et la sportive A110 S (300 ch, 71.750 euros) qui dispose d'un châssis raffermi et peut désormais s'équiper de pneus "semi-slicks" et d'un "kit aéro" avec aileron arrière et lame avant en carbone. Ce kit améliore la stabilité dans les virages rapides mais alourdit la silhouette et... la facture (+ 5.450 euros). Ah oui, il y a aussi le système multimédia qui devient compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Mais ce qui fait le sel de cette sportive française, c'est bien sûr l'agilité du châssis: le train avant croque toujours les courbes à pleine gomme et la voiture danse joyeusement dans les enchaînements sans jamais se montrer piégeuse. Le moteur des GT et S passe de 292 à 300 ch et de 320 à 340 Nm de couple. Plus rempli à mi-régime, il est plus pêchu mais se montre toujours assez linéaire et ne déborde donc pas de caractère. Il est associé à un échappement sport et une boîte robotisée recalibrée, plus réactive. Si les puristes regretteront l'absence de boîte manuelle, cette Alpine saura néanmoins les convaincre. La ligne aguicheuse et le châssis jouissif font aussi oublier l'habitacle peu pratique. Légère, cette machine prône la sportivité non aseptisée, sans débauche de puissance ni arsenal technique complexe. Mais le temps de ce bonheur sur roues est compté: Alpine annonce que la prochaine A110, attendue à l'horizon 2025, sera elle aussi électrique. Donc privée de son échappement central pétaradant... Et la "berlinette" de demain s'annonce aussi plus pesante et donc sans doute moins grisante en courbe que l'actuelle, qui endosse dès lors déjà le statut de collector...