Le but de cette fusion est de renforcer l'entreprise sur le marché belge et international, ainsi que de simplifier la structure de management des diverses entités Heineken sur le marché belge, précise le communiqué. "Le regroupement des trois sociétés dans une seule entité renforce la position d'ensemble", ajoute le CEO Edwin Botterman. "Alken-Maes NV/SA s'appuie sur trois piliers forts, complémentaires. C'est nécessaire parce que les brasseries, la cidrerie et la malterie opèrent sur des marchés très concurrentiels et mûrs."

La nouvelle entreprise réalisera un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros et emploiera plus de 600 travailleurs, annonce-t-elle.

La société Brouwerijen Alken-Maes est née en 1988, de la fusion de la brasserie Maes de Waarloos et de la brasserie Cristal Alken. Heineken a repris AlkenMaes à Scottish & Newcastle en 2008.

La malterie Albert a, elle, été fondée en 1954 tandis que la cidrerie Stassen a été créée en 1895.

Le but de cette fusion est de renforcer l'entreprise sur le marché belge et international, ainsi que de simplifier la structure de management des diverses entités Heineken sur le marché belge, précise le communiqué. "Le regroupement des trois sociétés dans une seule entité renforce la position d'ensemble", ajoute le CEO Edwin Botterman. "Alken-Maes NV/SA s'appuie sur trois piliers forts, complémentaires. C'est nécessaire parce que les brasseries, la cidrerie et la malterie opèrent sur des marchés très concurrentiels et mûrs." La nouvelle entreprise réalisera un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros et emploiera plus de 600 travailleurs, annonce-t-elle. La société Brouwerijen Alken-Maes est née en 1988, de la fusion de la brasserie Maes de Waarloos et de la brasserie Cristal Alken. Heineken a repris AlkenMaes à Scottish & Newcastle en 2008. La malterie Albert a, elle, été fondée en 1954 tandis que la cidrerie Stassen a été créée en 1895.