Son sauvetage avait déjà coûté 13 milliards d'euros au contribuable de la péninsule... mais il lui...

Son sauvetage avait déjà coûté 13 milliards d'euros au contribuable de la péninsule... mais il lui en coûtera encore trois de plus pour lancer la nouvelle activité. Ita commencera petit avec 52 appareils, 61 lignes et 5.500 employés, soit moitié moins qu'Alitalia. A l'issue du premier plan stratégique en 2025, Ita espère réaliser 3,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires et monter en puissance avec 110 appareils, 93 lignes et 9.500 employés.