Alibaba à Liège: le groupe chinois va y investir 75 millions pour son premier hub européen

05/12/18 à 12:29 - Mise à jour à 16:33

Source: Belga

Alibaba va investir 75 millions d'euros à Liège Airport afin d'y implanter son premier hub logistique européen, a-t-il annoncé mercredi matin à l'occasion de la signature officielle des projets liant le groupe chinois à la Belgique et à la Région wallonne. Le Premier ministre Charles Michel a vanté pour l'occasion les atouts économiques du pays.

Alibaba à Liège: le groupe chinois va y investir 75 millions pour son premier hub européen

© BELGA

Ce n'est pas directement Alibaba qui arrive à Liège mais bien sa filiale logistique Cainiao, qui va y construire un entrepôt de 220.00 mètres carrés afin d'accueillir un hub logistique. Quelque 75 millions d'euros y seront investis et plusieurs centaines d'emplois directs -avant peut-être plusieurs milliers, espèrent plusieurs responsables wallons- seront créés. Les opérations devraient y débuter au début 2021.

Liège fera partie, tout comme Hong Kong, Dubaï, Kuala Lumpur et Moscou, du réseau mondial de Cainiao. Certains avions ont d'ailleurs déjà relié la ville chinoise de Hangzhou à Liège au moment de la fête annuelle des célibataires en Chine, le 11 novembre dernier. De tels vols se poursuivront à l'avenir et des solutions temporaires vont être recherchées avec des partenaires locaux, assure-t-on d'ailleurs chez Alibaba.

"Signal fort"

Le Premier ministre Charles Michel, présent à Liège malgré la crise politique en cours, a souligné l'importance de cet investissement pour les économies belge et wallonne. "En ayant attiré une si grande entreprise, c'est un signal fort qui est envoyé aujourd'hui, notamment à d'autres grands acteurs économiques dans le monde. Notre pays a des métiers et des atouts et une capacité à se développer", s'est-il félicité.

De son côté, le groupe chinois a souligné l'importance géographique de la Belgique et de Liège, au centre de l'Europe, pour justifier son implantation en Wallonie.

Outre le hub européen à Liège, la Belgique s'est engagée, en tant que premier pays européen, à intégrer l'Electronic World Trade Platform (eWTP), la première plateforme mondiale de commerce électronique, développée par Alibaba. Cela devrait faciliter un accès plus large et plus équitable aux débouchés commerciaux transfrontaliers, en particulier pour les petites et moyennes entreprises (PME) belges.

Le géant chinois de l'e-commerce entend pouvoir livrer un produit dans les 72 heures suivant la commande, partout sur la planète. "Cela sera possible grâce à Liège", se réjouit Luc Partoune, le patron de l'aéroport wallon, qui confie avoir souligné auprès de l'entreprise durant ses négociations.

"La Chine a découvert un diamant ici à Liège"

Liège Airport, ouvert 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, entend intégrer le top 5 des aéroports de fret européens grâce à l'arrivée de la compagnie aérienne de fret russe AirBridgeCargo (ABC), qui y créera un hub européen, synonyme d'environ 400 emplois, a rappelé son administrateur délégué.

"La Chine a découvert un diamant ici à Liège", a résumé Luc Partoune, vantant l'union sacrée des efforts des différentes autorités politiques et économiques dans ce dossier pour parvenir à attirer "ce grand acteur".

L'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex) a précisément joué le rôle de "chef d'orchestre", selon les mots de Michel Kempeneers, responsable des marchés hors Europe. "L'annonce d'aujourd'hui dépasse le hub logistique. La Belgique est le premier pays européen à intégrer l'Electronic World Trade Platform (eWTP)", la première plateforme mondiale de commerce électronique, développée par Alibaba, a-t-il relevé. "Tous nos pays voisins vont nous envier!"

Le responsable de l'Awex évoque également les retombées en matière d'image et de rayonnement pour la Wallonie, qui se lie au numéro 2 de l'e-commerce dans le monde et qui veut concurrencer l'Américain Amazon. "C'est un jour exceptionnel dans l'histoire de la Wallonie."

Nos partenaires