La semaine dernière, elle a finalisé Alegro, la première interconnexion entre la Belgique et l'Allemagne, inaugurant à Lixhe, en région liégeoise, une impressionnante station de conversion.
...

La semaine dernière, elle a finalisé Alegro, la première interconnexion entre la Belgique et l'Allemagne, inaugurant à Lixhe, en région liégeoise, une impressionnante station de conversion. Celle-ci va transformer le courant continu qui circule sur la ligne de connexion en courant alternatif destiné au réseau interne belge. D'ici à la fin de l'année, 1 GW de capacité supplémentaire pourra s'échanger entre la Belgique et son voisin allemand. Alegro aura nécessité 10 années de travaux et coûté un demi-milliard d'euros à charge égale d'Elia et son équivalent allemand, Amprion. Comme pour Nemo, Alegro a trois objectifs majeurs : assurer la sécurité d'approvisionnement, intégrer de façon plus efficacela production renouvelable et faire converger les prix de l'électricité entre les deux pays. Enfin, sur un plan plus large, Alegro est un maillon de plus dans le fameux European Super Grid, un véritable réseau intégré destiné à couvrir toute l'Union européenne.