Au cours des 18 prochains mois, sept magasins par semaine seront rénovés, a précisé Aldi. Cet investissement est le plus important consenti par le groupe allemand en Belgique.

Le projet de redéploiement - baptisé Aniko - permettra de créer 450 emplois, soit un engagement par supermarché. "Il y aura davantage de travail dans les nouveaux magasins et nous tablons également sur un chiffre d'affaires plus élevé", a indiqué l'entreprise.

Chaque magasin adoptera un nouveau look: allées plus larges, nouveau mobilier, éclairage led et un agrandissement du rayon boulangerie. Une attention particulière sera donnée à l'assortiment de produits frais. Les rayons seront réorganisés suivant l'ordre de la journée: d'abord les produits du petit déjeuner, puis ceux du repas du midi, ainsi de suite.

Les produits seront toujours présentés dans les traditionnels cartons ou sur des palettes et le nouveau concept ne touchera pas aux prix bas qui font partie de l'identité de la société, comme l'a expliqué Wim Voet, directeur général des opérations chez Aldi Holding. "L'efficacité fait partie de notre ADN. Aldi restera Aldi."