Le groupe spécialisé dans les télécoms entend supprimer quelque 5.000 emplois. Le conseil d'entreprise prévu fin septembre a été reporté en octobre. Alcatel-Lucent avait annoncé, fin juillet, son intention de supprimer 5.000 emplois de par le monde afin d'économiser 1,25 milliard d'euros d'ici la fin de 2013. Le groupe dispose de 2 sites en Belgique, à Anvers et à Namur, où travaillent respectivement 1.650 et 150 personnes.

Trends.be, avec Belga

Le groupe spécialisé dans les télécoms entend supprimer quelque 5.000 emplois. Le conseil d'entreprise prévu fin septembre a été reporté en octobre. Alcatel-Lucent avait annoncé, fin juillet, son intention de supprimer 5.000 emplois de par le monde afin d'économiser 1,25 milliard d'euros d'ici la fin de 2013. Le groupe dispose de 2 sites en Belgique, à Anvers et à Namur, où travaillent respectivement 1.650 et 150 personnes.Trends.be, avec Belga