Albert Frère, homme de fer, homme d'argent

07/12/18 à 09:36 - Mise à jour à 09:36
Du Trends-Tendances du 06/12/18

On retient d'Albert Frère, décédé ce lundi, ses coups financiers. Mais l'homme, protéiforme, était aussi un véritable industriel.

Il avait dit qu'il mourrait comme Molière, en scène. Il est mort en coulisses, peu avant de fêter son 93e anniversaire en février. Albert Frère, qui s'est éteint ce lundi 3 décembre, n'était plus, depuis trois ans, en première ligne de l'actualité financière. Lui qui programmait tout avait aussi travaillé sa sortie. En avril 2015, après plus de 30 ans passé à la barre, il avait quitté officiellement son poste de capitaine de GBL, la société phare de son groupe, laissant la place aux générations montantes : sa fille Ségolène et son petit-fils Cédric étaient entrés au conseil d'administration d'un groupe désormais dirigé par son gendre Ian Gallienne et Gérard Lamarche.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires