Il y a des communiques de presse très courts mais qui en disent plus long que d'autres, et c'est le cas d'Airbnb, la plate-forme de location d'hébergements entre particuliers. Sa direction a annoncé que cette start-up, née à San Francisco, va se faire coter en Bourse en 2020. Une cotation en Bourse, c'est souvent la consécration pour une entreprise, surtout lorsque celle-ci a à peine 11 ans. Mais quel parcours accompli au cours de ces onze années! C'est simple, Airbnb loge aujourd'hui autant de personnes que les huit plus grands groupes hôteliers du monde. C'est évidement impressionnant! Airbnb est présent dans le monde entier, sauf en Syrie, en Iran et en Corée du Nord.

L'entreprise accumule déjà 300 millions de réservations. En fait, l'arrivée de Airbnb doit aussi beaucoup au timing. Airbnb plaît énormément à la génération des Millenials, vous savez, ce sont ces personnes nées durant les années 80. C'est une génération connectée, qui a un pouvoir d'achat réduit et qui ne peut pas toujours se permettre de se payer un hôtel. Bref, c'est en plein la cible d'Airbnb, qui met à disposition de ces jeunes des logements chez les particuliers qui eux-aussi veulent arrondir leurs fins de mois.

Et ce qui a aussi boosté le business d'Airbnb, ce sont les vols low cost, type Ryanair et Easyjet. Si vous allez à Barcelone, par exemple, les logements Airbnb pullulent à chaque coin de rue, et c'est, justement, ce qui pose quelques soucis à Airbnb... La plate-forme de location de logements entre particuliers est accusée de concurrence déloyale par les hôtels - cela n'est pas nouveau, c'est vrai - mais les villes aussi ont commencé à se plaindre et réglementer les logements Airbnb car ils mettent une pression immobilière sur le centre-ville, ce qui déplaît aux habitants qui sont à la recherche d'un appartement avec un loyer modéré. Donc depuis quelques années, les villes imposent soit des taxes de séjour, soit des durées maximales de location.

Ce sont toutes ces contraintes qui forcent aujourd'hui la direction d'Airbnb à se diversifier: en élargissant sa clientèle aux familles et aux seniors, ou en montant de gamme et en proposant à la location des châteaux ou des endroits particuliers vus sur Instagram. Airbnb ne se contente pas non plus de proposer un logement, la plate-forme propose aussi des expériences de vie: vous pouvez par exemple apprendre à manier le sabre à Tokyo ou récolter des truffes à Florence.

Bref, Airbnb est une entreprise qui grâce à tous ces développements vise à loger un milliard de personnes en 2028. C'est en tout cas, le scénario rose qu'ils vont vendre aux investisseurs en 2020.