Ce faisant, l'entreprise entend "réduire structurellement ses coûts fixes en vue d'atténuer les pertes qui se profilent inévitablement au cours des prochaines années". "Après avoir souffert d'une détérioration générale du marché verrier au second semestre 2019 (demande en baisse, recul des prix sur fond de surcapacité), l'entreprise a en effet subi de plein fouet le ralentissement marqué pendant de longs mois, voire l'arrêt prolongé, de ses principaux secteurs consommateurs de verre: la construction et l'automobile", ajoute-t-elle dans un communiqué.

Ainsi, dans l'automobile, les prévisions de production en Europe tablent sur un total de 15 millions de véhicules, contre 19 millions en 2019. "Avec l'augmentation d'un million de véhicules prévue par an, l'industrie ne retrouvera pas son niveau de 2019 avant 2024", souligne Jean-Marc Meunier, CEO d'AGC Glass Europe. Dans le construction, la reprise encore incertaine "ne pourra à elle seule juguler les pertes du groupe attendues jusqu'en 2023", ajoute le CEO. AGC Glass Europe se concertera avec les représentants du personnel pour considérer l'ensemble des solutions "les plus socialement acceptables" à la mise en oeuvre de ce plan.

Ce faisant, l'entreprise entend "réduire structurellement ses coûts fixes en vue d'atténuer les pertes qui se profilent inévitablement au cours des prochaines années". "Après avoir souffert d'une détérioration générale du marché verrier au second semestre 2019 (demande en baisse, recul des prix sur fond de surcapacité), l'entreprise a en effet subi de plein fouet le ralentissement marqué pendant de longs mois, voire l'arrêt prolongé, de ses principaux secteurs consommateurs de verre: la construction et l'automobile", ajoute-t-elle dans un communiqué. Ainsi, dans l'automobile, les prévisions de production en Europe tablent sur un total de 15 millions de véhicules, contre 19 millions en 2019. "Avec l'augmentation d'un million de véhicules prévue par an, l'industrie ne retrouvera pas son niveau de 2019 avant 2024", souligne Jean-Marc Meunier, CEO d'AGC Glass Europe. Dans le construction, la reprise encore incertaine "ne pourra à elle seule juguler les pertes du groupe attendues jusqu'en 2023", ajoute le CEO. AGC Glass Europe se concertera avec les représentants du personnel pour considérer l'ensemble des solutions "les plus socialement acceptables" à la mise en oeuvre de ce plan.