L'équipementier sportif allemand Adidas a annoncé jeudi avoir conclu un accord de vente pour 2,1 milliards d'euros de sa filiale à problème Reebok à la société américaine Authentic Brands Group.

La somme sera payée en grande partie en liquide et la transaction devrait être bouclée au premier trimestre 2022, après l'approbation des autorités compétentes, a précisé le groupe allemand dans un communiqué.

L'équipementier sportif allemand Adidas a annoncé jeudi avoir conclu un accord de vente pour 2,1 milliards d'euros de sa filiale à problème Reebok à la société américaine Authentic Brands Group. La somme sera payée en grande partie en liquide et la transaction devrait être bouclée au premier trimestre 2022, après l'approbation des autorités compétentes, a précisé le groupe allemand dans un communiqué.