Le groupe "a décidé de lancer le processus formel en vue d'une vente de Reebok", racheté en 2006 pour 3,1 milliards d'euros, et "se focalisera à l'avenir sur le renforcement de la marque Adidas en tant que leader du marché sportif mondial", a-t-il expliqué dans un communiqué, sans dévoiler à ce stade de potentiels acheteurs.

Le groupe "a décidé de lancer le processus formel en vue d'une vente de Reebok", racheté en 2006 pour 3,1 milliards d'euros, et "se focalisera à l'avenir sur le renforcement de la marque Adidas en tant que leader du marché sportif mondial", a-t-il expliqué dans un communiqué, sans dévoiler à ce stade de potentiels acheteurs.