L'IBPT a rendu lundi ses recommandations pour le déploiement de l'internet mobile 5e génération. Selon le régulateur belge des télécoms, les normes de rayonnement en vigueur à Bruxelles doivent être adaptées pour permettre un déploiement de la 5G dans la capitale.

Dans la foulée, Céline Fremault a finalisé son projet de texte sur les normes d'émission. Elle a retenu la norme la plus basse recommandée par l'IBPT, soit 14,5 V/m en extérieur et 9V/m en intérieur. C'est toujours 20 fois plus strict que ce que préconise l'Organisation mondiale de la santé (OMS), souligne la ministre dans L'Echo.

Le texte élaboré devrait être avalisé par le gouvernement bruxellois dans les prochaines semaines, selon le quotidien.