La vente de bières non alcoolisées dans des emballages réutilisables connaît une forte croissance, selon AB InBev. "Nous avons constaté une très forte progression de la bière sans alcool ces dernières années", situe ainsi Alexander Soenen, directeur de la brasserie Stella. "Ce produit est le segment qui connaît la croissance la plus rapide parmi les biens de consommation." Actuellement, il représente d'ailleurs environ quatre pour cent de tous les volumes vendus par le brasseur louvaniste.

L'entreprise s'est également efforcée de rendre la production aussi durable que possible. "La combinaison de ces deux éléments a conduit à l'introduction de cette nouvelle ligne de production", explique encore Alexander Soenen. "D'une part, elle nous permet d'atteindre une plus grande capacité de livraison de bouteilles réutilisables, et d'autre part, elle le fait d'une manière beaucoup plus durable."

Par rapport à la ligne de bouteilles précédente, la nouvelle représente une économie d'eau équivalente à 4 piscines olympiques par an. En termes d'émissions de CO2, la réduction est équivalente à celle d'une centaine de voitures. La nouvelle chaîne de fabrication de bouteilles produira 140 millions de bouteilles de bière réutilisables par an. Ces bouteilles réutilisables ne sont toutefois pas destinées à tous les marchés. Des pays comme la France, par exemple, opèrent avec un système de bouteilles à usage unique. AB InBev a investi six millions et demi d'euros dans la nouvelle ligne de production.

La vente de bières non alcoolisées dans des emballages réutilisables connaît une forte croissance, selon AB InBev. "Nous avons constaté une très forte progression de la bière sans alcool ces dernières années", situe ainsi Alexander Soenen, directeur de la brasserie Stella. "Ce produit est le segment qui connaît la croissance la plus rapide parmi les biens de consommation." Actuellement, il représente d'ailleurs environ quatre pour cent de tous les volumes vendus par le brasseur louvaniste. L'entreprise s'est également efforcée de rendre la production aussi durable que possible. "La combinaison de ces deux éléments a conduit à l'introduction de cette nouvelle ligne de production", explique encore Alexander Soenen. "D'une part, elle nous permet d'atteindre une plus grande capacité de livraison de bouteilles réutilisables, et d'autre part, elle le fait d'une manière beaucoup plus durable." Par rapport à la ligne de bouteilles précédente, la nouvelle représente une économie d'eau équivalente à 4 piscines olympiques par an. En termes d'émissions de CO2, la réduction est équivalente à celle d'une centaine de voitures. La nouvelle chaîne de fabrication de bouteilles produira 140 millions de bouteilles de bière réutilisables par an. Ces bouteilles réutilisables ne sont toutefois pas destinées à tous les marchés. Des pays comme la France, par exemple, opèrent avec un système de bouteilles à usage unique. AB InBev a investi six millions et demi d'euros dans la nouvelle ligne de production.