La marque qui appartient au groupe allemand BMW a vu ses ventes bondir de près de 50% à 5.586 voitures, un record historique.

La demande a notamment été stimulée par le nouveau coupé "Ghost" et le 4x4 SUV Cullinan à 350.000 euros.

"2021 a été une année phénoménale pour Rolls-Royce Motor Cars", a commenté le directeur exécutif Torsten Muller-Otvos dans un communiqué.

Rolls-Royce, fondée au début du 20e siècle et rachetée par BMW en 1998, prépare parallèlement le lancement de Spectre, son premier véhicule tout-électrique.

Les chiffres publiés par Roll-Royce contrastent avec le reste du marché automobile: le secteur a connu deux années noires en 2020 et 2021, notamment au Royaume-Uni et en Allemagne, à cause de la pandémie et de mois de fermeture des concessionnaires, puis d'une pénurie mondiale de semi-conducteurs qui a fait plonger la production.

La marque qui appartient au groupe allemand BMW a vu ses ventes bondir de près de 50% à 5.586 voitures, un record historique. La demande a notamment été stimulée par le nouveau coupé "Ghost" et le 4x4 SUV Cullinan à 350.000 euros. "2021 a été une année phénoménale pour Rolls-Royce Motor Cars", a commenté le directeur exécutif Torsten Muller-Otvos dans un communiqué. Rolls-Royce, fondée au début du 20e siècle et rachetée par BMW en 1998, prépare parallèlement le lancement de Spectre, son premier véhicule tout-électrique. Les chiffres publiés par Roll-Royce contrastent avec le reste du marché automobile: le secteur a connu deux années noires en 2020 et 2021, notamment au Royaume-Uni et en Allemagne, à cause de la pandémie et de mois de fermeture des concessionnaires, puis d'une pénurie mondiale de semi-conducteurs qui a fait plonger la production.