D'Ieteren a réalisé des ventes consolidées de 6,47 milliards d'euros en 2016 soit 7,2% de plus qu'en 2015. Plus précisément, D'Ieteren Auto a réalisé un chiffre d'affaires de 3,11 milliards d'euros, en hausse de 8,4%, et Belron (Carglass) a pour sa part enregistré des ventes de 3,3 milliards d'euros, en hausse de 4,6%.

Les résultats de Moleskine, la société spécialisée en carnets et accessoires, rachetée l'an dernier par D'Ieteren, ont été inclus dans les ventes consolidées depuis octobre 2016. Sa contribution aux ventes de D'Ieteren s'élève à 52,1 millions d'euros.

Les coûts liés à l'acquisition de Moleskine s'élèvent à 6,2 millions d'euros.

D'Ieteren se félicite aussi d'un résultat consolidé ajusté avant impôt de 241,6 millions d'euros en hausse de 13,9% par rapport à 2015.

Le bénéfice net est quant à lui en recul à 49,9 millions d'euros en 2016 contre 130,7 millions en 2015.

Le conseil d'administration de D'Ieteren proposera un dividende brut de 0,95 euro contre 0,90 pour l'exercice 2015.

Pour 2017, le marché de l'automobile devrait légèrement se tasser, selon D'Ieteren. L'importateur de voitures table toutefois sur une hausse de sa part de marché en Belgique grâce à l'arrivée de nouveaux modèles et à une série d'initiatives commerciales.

D'Ieteren a réalisé des ventes consolidées de 6,47 milliards d'euros en 2016 soit 7,2% de plus qu'en 2015. Plus précisément, D'Ieteren Auto a réalisé un chiffre d'affaires de 3,11 milliards d'euros, en hausse de 8,4%, et Belron (Carglass) a pour sa part enregistré des ventes de 3,3 milliards d'euros, en hausse de 4,6%. Les résultats de Moleskine, la société spécialisée en carnets et accessoires, rachetée l'an dernier par D'Ieteren, ont été inclus dans les ventes consolidées depuis octobre 2016. Sa contribution aux ventes de D'Ieteren s'élève à 52,1 millions d'euros. Les coûts liés à l'acquisition de Moleskine s'élèvent à 6,2 millions d'euros. D'Ieteren se félicite aussi d'un résultat consolidé ajusté avant impôt de 241,6 millions d'euros en hausse de 13,9% par rapport à 2015. Le bénéfice net est quant à lui en recul à 49,9 millions d'euros en 2016 contre 130,7 millions en 2015. Le conseil d'administration de D'Ieteren proposera un dividende brut de 0,95 euro contre 0,90 pour l'exercice 2015. Pour 2017, le marché de l'automobile devrait légèrement se tasser, selon D'Ieteren. L'importateur de voitures table toutefois sur une hausse de sa part de marché en Belgique grâce à l'arrivée de nouveaux modèles et à une série d'initiatives commerciales.