2 millions de visiteurs, un chiffre d'affaires en flèche et bientôt des... hôtels: Pairi Daizi a atteint des records en 2018

05/12/18 à 15:21 - Mise à jour à 12/12/18 à 11:18

Source: L'echo

L'heure est au bilan pour le parc cher à Eric Domb et Marc Coucke. Au-delà des 2 millions de visiteurs qui constituent un record d'affluence, ils peuvent également avoir le sourire : le chiffre d'affaires du parc animalier bondit de 12% par rapport à l'année précédente.

2 millions de visiteurs, un chiffre d'affaires en flèche et bientôt des... hôtels: Pairi Daizi a atteint des records en 2018

© Belga Image

Eric Domb et Marc Coucke, les deux actionnaires du parc animalier de Brugelette, peuvent se montrer satisfaits : leur Pairi Daiza (qui entre dans sa phase d'hibernation entre novembre et mars) va très bien. Les comptes du dernier exercice publiés par le parc cette semaine sont très positifs. Pour la saison 2017-2018, le chiffre d'affaires grimpe de 12,4% par rapport à la précédente et dépasse maintenant les 64 millions d'euros, contre 57,6 millions en 2016-2017, selon L'Echo. Le bénéfice opérationnel connaît lui aussi une courbe ascendante, et passe de 3,8 à 8,7 millions entre les deux exercices.

Les dividendes que se partagent les actionnaires avoisinent quant à eux les 4,048 millions, contre 3,470 millions auparavant.

Pourquoi de si bons chiffres ?

Mais quel est le secret du parc animalier? Ces bons résultats économiques, outre le chiffre d'affaires, s'expliquent par des coûts d'exploitation amoindris mais aussi grâce à des visiteurs plus dépensiers. Le chiffre d'affaires augmente d'ailleurs plus que le nombre de visiteurs, confirmant la tendance. La direction du parc l'avait déjà d'ailleurs constaté l'année dernière.

Pas d'inquiétude tout de même. Au contraire. Les richesses animalières du parc attirent de plus en plus de curieux. Pairi Daiza a dépassé le nombre de 2 millions de visiteurs cette année : "Il y a deux ans, nous avions environ 1,7 million de visiteurs. Pour 2017-2018, nous étions à plus de 1,9 million et nous devrions tout juste dépasser les 2 millions pour la saison qui vient de se clôturer", explique Yvan Moreau, le responsable financier du parc. "Même si le mois de juillet a été trop chaud pour nous, les pluies sur la saison ont été moins importantes, ce qui est bénéfique", ajoute-t-il.

Bientôt des hôtels

Fort de son développement, Pairi Daiza ne veut pas s'arrêter en si bon chemin : "Nous investissions constamment dans la réalisation de nouveaux mondes. Nous avons également lancé les travaux de nos hôtels qui seront installés au coeur du site", expose M. Moreau.

On estime l'investissement à une dizaine de millions d'euros, uniquement sur fonds propres. "Nous en assurerons nous-même la gestion, sans passer par un intermédiaire", conclut-il.

Les dates de mise en service des 26 chambres et 24 lodges ne sont pas encore connues, mais devraient être prêts pour les premières semaines de la nouvelle saison.

Nos partenaires