Un groupe de 165 Belges originaires de la commune flamande d'Olmen a remporté ce mardi la cagnotte plus de 142 millions d'euros à l'Euromillions. Les chanceux ont participé à un pot commun chez leur marchand de journaux, rapporte Het Nieuwsblad. Comment cela fonctionne-t-il ?

165 gagnants

Le journal flamand Het Nieuwblad révèle la manière dont ces personnes ont pu toucher le gros lot. La librairie De Pershoek située à Olmen dans la Province d'Anvers propose régulièrement à ses clients de participer à un pot commun pour tenter leur chance à l'Euromillions. Pour ce faire, chaque participant doit miser 15 euros.

"En agissant de la sorte, ils utilisent un système qui augmente les chances de gagner, explique Joke Vermoere, porte-parole de la Loterie nationale au Nieuwsblad. "Avec un pot commun de jeu, un groupe de personnes peut parier sur ce qu'on appelle un multi-bulletin chez un marchand de journaux. Il s'agit d'un bulletin sur lequel il est possible de cocher plus de numéros que sur un billet ordinaire. Par exemple, on peut cocher huit numéros, parmi lesquels seulement cinq doivent être bons. Cette formule est plus chère et n'est donc disponible que chez les marchands de journaux. En tant que joueur individuel, il n'est pas possible de jouer comme cela."

Comment le gain est-il versé ?

En principe, le montant du gain peut simplement être versé en une seule fois sur le compte du ou des gagnant(s). Dans ce cas, l'exploitant du kiosque à journaux passe un accord avec la Loterie Nationale. Dans un premier temps, il recevra la totalité du montant déposé sur son compte. Ensuite, il lui incombe de distribuer correctement les gains aux clients qui ont joué.

Aucun impôt ne doit être payé sur les gains. Le gagnant reçoit le montant promis versé intégralement sur son compte. Donc, dans ce cas-ci, 142 897 164 euros (divisé par 165). "Bien sûr, il faut payer des impôts sur les plus-values que le gagnant réalisera sur ce montant dans les années à venir. Par exemple, s'il choisit d'investir le montant, selon les règles fiscales en vigueur ", ajoute La Loterie Nationale.

Un groupe de 165 Belges originaires de la commune flamande d'Olmen a remporté ce mardi la cagnotte plus de 142 millions d'euros à l'Euromillions. Les chanceux ont participé à un pot commun chez leur marchand de journaux, rapporte Het Nieuwsblad. Comment cela fonctionne-t-il ?165 gagnantsLe journal flamand Het Nieuwblad révèle la manière dont ces personnes ont pu toucher le gros lot. La librairie De Pershoek située à Olmen dans la Province d'Anvers propose régulièrement à ses clients de participer à un pot commun pour tenter leur chance à l'Euromillions. Pour ce faire, chaque participant doit miser 15 euros. "En agissant de la sorte, ils utilisent un système qui augmente les chances de gagner, explique Joke Vermoere, porte-parole de la Loterie nationale au Nieuwsblad. "Avec un pot commun de jeu, un groupe de personnes peut parier sur ce qu'on appelle un multi-bulletin chez un marchand de journaux. Il s'agit d'un bulletin sur lequel il est possible de cocher plus de numéros que sur un billet ordinaire. Par exemple, on peut cocher huit numéros, parmi lesquels seulement cinq doivent être bons. Cette formule est plus chère et n'est donc disponible que chez les marchands de journaux. En tant que joueur individuel, il n'est pas possible de jouer comme cela."En principe, le montant du gain peut simplement être versé en une seule fois sur le compte du ou des gagnant(s). Dans ce cas, l'exploitant du kiosque à journaux passe un accord avec la Loterie Nationale. Dans un premier temps, il recevra la totalité du montant déposé sur son compte. Ensuite, il lui incombe de distribuer correctement les gains aux clients qui ont joué. Aucun impôt ne doit être payé sur les gains. Le gagnant reçoit le montant promis versé intégralement sur son compte. Donc, dans ce cas-ci, 142 897 164 euros (divisé par 165). "Bien sûr, il faut payer des impôts sur les plus-values que le gagnant réalisera sur ce montant dans les années à venir. Par exemple, s'il choisit d'investir le montant, selon les règles fiscales en vigueur ", ajoute La Loterie Nationale.