Les premiers modèles étaient en bois et carton bouilli, ce qui explique leur rareté. Dans les années 1930, le métal prend la relève. Après un indéniable succès lors de l'Expo 58, l'entreprise connaît toutefois peu à peu le déclin, amorcé par la montée en puissance du plastique et l'accroissement des coûts salariaux. En 1971, survient la faillite...

Se souvenant de ce riche passé, les autorités de Deinze ont décaissé 125.000 euros pour acquérir 40 des 63 lots mis en vente par un collectionneur. Parmi les pièces acquises figure un rarissime camion gris-bleu avec remorque, adjugé 12.000 euros, ainsi qu'une extraordinaire plaque émaillée dessinée par Francis Delamare. Ces acquisitions seront prochainement visibles au musée Mudel à Deinze.

Les premiers modèles étaient en bois et carton bouilli, ce qui explique leur rareté. Dans les années 1930, le métal prend la relève. Après un indéniable succès lors de l'Expo 58, l'entreprise connaît toutefois peu à peu le déclin, amorcé par la montée en puissance du plastique et l'accroissement des coûts salariaux. En 1971, survient la faillite... Se souvenant de ce riche passé, les autorités de Deinze ont décaissé 125.000 euros pour acquérir 40 des 63 lots mis en vente par un collectionneur. Parmi les pièces acquises figure un rarissime camion gris-bleu avec remorque, adjugé 12.000 euros, ainsi qu'une extraordinaire plaque émaillée dessinée par Francis Delamare. Ces acquisitions seront prochainement visibles au musée Mudel à Deinze.