American Airlines a pris livraison mercredi du premier Dreamliner mis sur le marché depuis plus d'un an. La compagnie aérienne américaine, qui possède déjà 47 modèles de ce type en service et qui en attend encore 42, mettra sa nouvelle acquisition sur le tarmac "dans les semaines à venir". Au total, American Airlines prévoit la livraison de neuf appareils cette année.

Il y a deux ans, Boeing avait rencontré des soucis de livraison de ses long-courriers en raison de plusieurs défauts. Au milieu de l'année dernière, le régulateur de l'aviation aux États-Unis, la FAA, avait pris la décision d'arrêter complètement les différentes livraisons après l'émergence de nouveaux problèmes.

Lundi, la FAA a donné son feu vert pour la livraison de Dreamliner après que Boeing a apporté les "ajustements nécessaires" à son 787. Contrairement à ce qui se faisait auparavant, l'inspection finale des appareils ne sera plus effectuée par Boeing lui-même, mais par des contrôleurs de la FAA.

Boeing prévoit d'accélérer progressivement l'assemblage final des Dreamliner dans son usine de Caroline du Sud. L'avionneur a, pour l'instant, environ 120 appareils en attente de livraison.

American Airlines a pris livraison mercredi du premier Dreamliner mis sur le marché depuis plus d'un an. La compagnie aérienne américaine, qui possède déjà 47 modèles de ce type en service et qui en attend encore 42, mettra sa nouvelle acquisition sur le tarmac "dans les semaines à venir". Au total, American Airlines prévoit la livraison de neuf appareils cette année. Il y a deux ans, Boeing avait rencontré des soucis de livraison de ses long-courriers en raison de plusieurs défauts. Au milieu de l'année dernière, le régulateur de l'aviation aux États-Unis, la FAA, avait pris la décision d'arrêter complètement les différentes livraisons après l'émergence de nouveaux problèmes. Lundi, la FAA a donné son feu vert pour la livraison de Dreamliner après que Boeing a apporté les "ajustements nécessaires" à son 787. Contrairement à ce qui se faisait auparavant, l'inspection finale des appareils ne sera plus effectuée par Boeing lui-même, mais par des contrôleurs de la FAA. Boeing prévoit d'accélérer progressivement l'assemblage final des Dreamliner dans son usine de Caroline du Sud. L'avionneur a, pour l'instant, environ 120 appareils en attente de livraison.