En images: qui sont les porte-paroles de l'anti-austérité en Europe?

En images: qui sont les porte-paroles de l'anti-austérité en Europe?
François Hollande a-t-il ouvert la porte aux hostilités le 28 mars dernier sur France 2, en préconisant une "tension amicale" avec Berlin au sujet des politiques d'austérité défendues par l'Allemagne? © REUTERS

François Hollande © REUTERS

François Hollande a-t-il ouvert la porte aux hostilités le 28 mars dernier sur France 2, en préconisant une "tension amicale" avec Berlin au sujet des politiques d'austérité défendues par l'Allemagne?

Jean-Luc Mélenchon © REUTERS

Jean-Luc Mélenchon est un précurseur de la tendance anti-Merkel, lui qui commentait à sa façon l'armistice du 11 novembre 1918: "Quand on combine une grande crise du capitalisme et l'arrogance d'un gouvernement allemand, ça finit mal".

Manifestants anti-Merkel à Chypre © REUTERS

Les manifestants chypriotes, grecs, espagnols ou portugais s'en prennent volontiers à la chancelière Angela Merkel, qu'il jugent responsable des politiques de rigueur budgétaire européennes.

Peer Steinbruck, chef du SPD allemand © REUTERS

Peer Steinbruck, le chef du Parti social-démocrate allemand qui affrontera la CSU d'Angela Merkel aux élections législatives du 22 septembre prochain, et qui pourrait décrocher un ministère.

Martin Schulz, président du Parlement européen © REUTERS

Les gouvernements des pays de l'UE vont "beaucoup trop loin" dans l'austérité, confirme son camarade social-démocrate Martin Schulz, président du Parlement européen. Mais "on ne peut pas accuser Angela Merkel de décider seule, alors qu'il y a 26 autres dirigeants autour de la table", nuance-t-il.

Elio Di Rupo, notre premier ministre © REUTERS

Elio Di Rupo abonde dans leur sens, en jugeant que "l'austérité nuit à la santé". "Il faut arrêter les politiques d'austérité, la zone euro étant la plus mal lotie dans le monde en termes de reprise".

Enrico Letta, président du Conseil italien © REUTERS

Pour le tout nouveau président du Conseil italien, Enrico Letta (Parti Démocrate) l'Italie, "se meurt" à cause des politiques d'austérité.

Mark Rutte, premier ministre hollandais © REUTERS

La politique allemande de rigueur budgétaire a perdu un allié de poids en la personne de Mark Rutte, le premier ministre libéral hollandais, qui a remis aux calendes - grecques - la mise en place de mesures d'austérité.

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne © REUTERS

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, a lui aussi des doutes. A quoi bon mener des politiques d'austérité qui ne bénéficient d'aucun soutien politique et social?

Christine Lagarde, directrice du FMI © afp.com

La directrice-générale du FMI Christine Lagarde s'est aussi désolidarisée de l'austérité: "Nous avons besoin d'assainissement budgétaire mais d'un assainissement judicieux et pas aveugle. Le problème arrive quand il est brusque et aveugle".

Wayne Swan, ministre des finances travailliste australien © REUTERS

Les critiques viennent même des antipodes. Le ministre australien des finances, Wayne Swan, a fustigé une "austérité stupide" en Europe qui pèse sur la relance de l'économie mondiale et en fait supporter l'effort à l'Asie.