Le deuxième classement hebdomadaire, qui permet au gagnant de remporter un portefeuille d'actions de 1 000 euros, figure au nom de MAXICHRIS. En l'espace d'une semaine, ce participant a su améliorer la valeur de son portefeuille de 7,82 %.

En bref

Le Concours Investisseur a désormais atteint sa vitesse de croisière mais ne se terminera que le vendredi 26 avril 2019. Il n'est donc certainement pas trop tard pour convaincre amis, collègues ou proches de s'inscrire à leur tour. Avec un peu de chance, ils remporteront peut-être l'un des classements hebdomadaires qui restent ; la récompense de 1 000 euros en actions mérite bien un petit effort. Le participant qui remportera le classement général recevra un portefeuille d'actions d'une valeur de 10 000 euros. Nous n'oublions pas les étudiants puisque le gagnant du classement des étudiants remportera quant à lui 5 000 euros en actions. Pour rappel, les étudiants ne peuvent pas avoir plus de 25 ans et doivent être inscrits dans une école, haute école ou université. Comme toujours, nous récompensons les joueurs actifs. Pour améliorer votre résultat, pensez donc à répondre à la question quotidienne : par réponse correcte, vous recevrez 100 euros sur votre compte virtuel. Une telle somme peut faire la différence lors du décompte final. Les inscriptions se font sur le site web : http://concoursinvestisseurs.levif.be.

Coup d'oeil sur les portefeuilles qui mènent le classement

Les leaders de la première semaine ont dû céder la place à de nouveaux venus. Jusqu'à présent, c'est le portefeuille kleinchancken qui a réalisé le meilleur résultat, avec un gain de 8,15 %. Ce joueur s'appuie sur un portefeuille de blue chips auquel il apporte peu de modifications. Il se fie aux banques comme BNP Paribas, Crédit Agricole, KBC, ING et Société Générale, un assortiment qu'il a complété avec AB Inbev, BMW, Daimler, Solvay et Umicore. Il est également intéressant de se pencher sur le portefeuille de MAXICHRIS, le gagnant du deuxième classement hebdomadaire, qui occupe la onzième place au classement général. Ce portefeuille contient lui aussi des poids lourds comme AB Inbev, Colruyt KBC, ING, Solvay et Umicore, mais également des valeurs plus spéculatives telles qu'Altice Europe, sur lequel il enregistre la plus belle progression, et Agfa-Gevaert. Une grande partie de son bénéfice s'explique par des transactions en turbo sur l'indice DAX et, surtout, sur le prix du pétrole. Les portefeuilles qui sont en tête du classement se tiennent d'ailleurs dans un mouchoir de poche et comme chaque année, d'autres joueurs peuvent sortir du peloton et prendre la tête de la course.

Perspectives

La saison des résultats a commencé et durera jusqu'au 31 mars. Les entreprises qui publient de beaux résultats et qui surclassent les prévisions des analystes sont souvent gratifiées par une hausse de leur cours. Ceux qui détenaient la semaine passée AB Inbev ou D'Ieteren ont pu s'en rendre compte. Pour D'Ieteren surtout, la hausse a été vigoureuse. En revanche, l'augmentation de la participation des Pays-Bas dans la compagnie Air France-KLM a pesé sur le cours de ce titre. Pensez aussi aux valeurs opéables, c'est-à-dire aux entreprises susceptibles d'être rachetées. Sur le plan politique, la situation demeure évidemment instable. Le président américain Donald Trump se trouve dans une situation délicate après le témoignage de Michael Cohen, son ancien avocat et homme de paille, devant le Congrès américain. En première instance, l'échec du sommet avec le président nord-coréen n'a pas impacté les bourses. Par ailleurs, l'incertitude à propos du Brexit est un facteur important, tandis que le prix du pétrole évolue en dents-de-scie.

Classement provisoire au 1 mars 2019*

Général :

1 kleinchancken +8,15 %

2 hifi +8,07 %

3 gag +7,96 %

4 Portefeuille Martine +7,94 %

5 Xklibur +7,88 %

* Sous réserve d'approbation par l'huissier de justice