Les exportations de la deuxième économie mondiale ont augmenté de 7% le mois dernier, à 195,47 milliards de dollars (143,28 milliards d'euros), tandis que ses importations ont diminué de 1,6%, à 159,55 milliards de dollars (116,95 milliards d'euros) alors que les économistes les attendaient en hausse de 6%. Les prévisions médianes des analystes interrogés par l'agence Dow Jones étaient d'un excédent de 23,4 milliards USD (17,1 milliards d'euros). La croissance économique chinoise est descendue à 7,4% au premier trimestre, au plus bas depuis 18 mois. Les chiffres du commerce extérieur chinois avaient été particulièrement inquiétants entre janvier et avril avec un déficit commercial surprise de près de 23 milliards en février - le premier depuis 11 mois sur fond de congés du Nouvel an lunaire. Tout en excluant un plan de relance massif, la Chine a annoncé début avril une série de mesures de stimulation, incluant des réductions fiscales aux petites entreprises et des investissements dans le réseau ferroviaire. La Chine compte beaucoup sur les pays en développement, notamment en Amérique latine et en Afrique, pour redonner un coup de fouet à son commerce international. (Belga)

Les exportations de la deuxième économie mondiale ont augmenté de 7% le mois dernier, à 195,47 milliards de dollars (143,28 milliards d'euros), tandis que ses importations ont diminué de 1,6%, à 159,55 milliards de dollars (116,95 milliards d'euros) alors que les économistes les attendaient en hausse de 6%. Les prévisions médianes des analystes interrogés par l'agence Dow Jones étaient d'un excédent de 23,4 milliards USD (17,1 milliards d'euros). La croissance économique chinoise est descendue à 7,4% au premier trimestre, au plus bas depuis 18 mois. Les chiffres du commerce extérieur chinois avaient été particulièrement inquiétants entre janvier et avril avec un déficit commercial surprise de près de 23 milliards en février - le premier depuis 11 mois sur fond de congés du Nouvel an lunaire. Tout en excluant un plan de relance massif, la Chine a annoncé début avril une série de mesures de stimulation, incluant des réductions fiscales aux petites entreprises et des investissements dans le réseau ferroviaire. La Chine compte beaucoup sur les pays en développement, notamment en Amérique latine et en Afrique, pour redonner un coup de fouet à son commerce international. (Belga)