Siim Kallas "applaudit le travail du gouvernement belge pour trouver une solution au conflit Swissport", écrit-il sur Twitter. L'année dernière, le commissaire européen avait lancé une proposition visant à renforcer la concurrence dans le secteur des services aéroportuaires. Après des débats difficiles, le Parlement européen avait décidé que certains aéroports - ceux où transitent plus de 15 millions de passagers ou de 200.000 tonnes de marchandises chaque année - devaient autoriser au moins trois sociétés de services aéroportuaires. En raison de la longue période de transition, Brussels Airport devrait ouvrir la concurrence d'ici 2024. Seuls Swissport et Aviapartner y travaillent pour le moment. Ce règlement n'est cependant pas encore définitif. Le Parlement européen doit d'abord trouver un accord sur la proposition de Siim Kallas avec les Etats membres. (Belga)

Siim Kallas "applaudit le travail du gouvernement belge pour trouver une solution au conflit Swissport", écrit-il sur Twitter. L'année dernière, le commissaire européen avait lancé une proposition visant à renforcer la concurrence dans le secteur des services aéroportuaires. Après des débats difficiles, le Parlement européen avait décidé que certains aéroports - ceux où transitent plus de 15 millions de passagers ou de 200.000 tonnes de marchandises chaque année - devaient autoriser au moins trois sociétés de services aéroportuaires. En raison de la longue période de transition, Brussels Airport devrait ouvrir la concurrence d'ici 2024. Seuls Swissport et Aviapartner y travaillent pour le moment. Ce règlement n'est cependant pas encore définitif. Le Parlement européen doit d'abord trouver un accord sur la proposition de Siim Kallas avec les Etats membres. (Belga)