Parallèlement, le constructeur automobile allemand développe une application permettant de collecter des points numériques à échanger contre du temps de recharge ou de stationnement ou encore des services de covoiturage. Ces deux innovations seront disponibles de série sur les modèles hybrides de BMW à partir de 2020.

De nombreuses villes souhaitent améliorer la qualité de l'air urbain et limiter l'accès des véhicules équipés d'un moteur à combustion. Ainsi Anvers a instauré une zone à faibles émissions qui exclut les anciens modèles polluants. On peut également imaginer que des zones environnementales encore plus strictes vont être créées à l'avenir. BMW souhaite élargir les possibilités de ses modèles hybrides plug-in grâce à une fonction permettant de reconnaître ces zones et de passer automatiquement en mode électrique.

Avec eDrive Zones, les voitures hybrides passent au moteur électrique dès qu'elles pénètrent dans une zone localisée par le GPS via une fonction de géorepérage. BMW a testé cette technologie l'année dernière dans le cadre du projet pilote Electric City Drive en partenariat avec la ville de Rotterdam et son université Erasmus.

Par ailleurs, le constructeur automobile lance le service numérique BMW Points dont l'objectif est d'inciter les automobilistes à adopter un comportement de conduite écologique. Ceux-ci peuvent comparer leur comportement au volant à celui d'autres conducteurs et récolter des points lorsqu'ils exploitent au mieux le potentiel électrique de leur voiture. Les points ainsi recueillis peuvent ensuite être transformés en temps de recharge ou de stationnement gratuit ou encore en réductions sur les produits disponibles sur le BMW ConnectedDrive Store.

Traduction : virginie·dupont·sprl