"Par rapport à 2011, le nombre de passagers locaux au départ a enregistré une baisse minime de 0,1%. Le nombre de passagers sur les vols intra-européens est resté inchangé tandis que le nombre des passagers sur les vols long-courriers a augmenté de 6,3%. Enfin, le nombre de passagers en transfert a augmenté de 7,7%" peut-on également lire dans le bilan du trafic aéronautique. Ces résultats viennent confirmer, insiste Brussels Airport, l'importance du développement de l'aéroport en tant que hub aérien du réseau de transporteurs Star Alliance. Le fret aérien à Brussels Airport a par contre baissé de 475.000 tonnes à 459.265 tonnes. Une baisse de 18,4% a même été enregistrée au mois de décembre. Le gestionnaire de l'aéroport y voit l'influence négative des grèves menées par la douane. "Néanmoins, au niveau du fret, Brussels Airport a connu une meilleure année que la plupart des autres aéroports européens". Autre enseignement de 2012: l'utilisation d'appareils plus grands et l'amélioration du taux d'occupation des avions semblent avoir porté leurs fruits. Le nombre de vols passagers a diminué de 4,1% alors que le nombre de passagers a connu une croissance de 1%. "L'année 2013 verra l'apparition de vols supplémentaires de Qatar Airways et THAI. En Europe, des augmentations de fréquence ou de nouvelles destinations ont été annoncées, entre autres, par Jetairfly (Athènes), Thomas Cook Airlines (Reykjavik, Bastia, Biarritz, Nice) et Vueling (Alicante, Malaga)" a conclu Brussels Airport. (ERIC LALMAND)

"Par rapport à 2011, le nombre de passagers locaux au départ a enregistré une baisse minime de 0,1%. Le nombre de passagers sur les vols intra-européens est resté inchangé tandis que le nombre des passagers sur les vols long-courriers a augmenté de 6,3%. Enfin, le nombre de passagers en transfert a augmenté de 7,7%" peut-on également lire dans le bilan du trafic aéronautique. Ces résultats viennent confirmer, insiste Brussels Airport, l'importance du développement de l'aéroport en tant que hub aérien du réseau de transporteurs Star Alliance. Le fret aérien à Brussels Airport a par contre baissé de 475.000 tonnes à 459.265 tonnes. Une baisse de 18,4% a même été enregistrée au mois de décembre. Le gestionnaire de l'aéroport y voit l'influence négative des grèves menées par la douane. "Néanmoins, au niveau du fret, Brussels Airport a connu une meilleure année que la plupart des autres aéroports européens". Autre enseignement de 2012: l'utilisation d'appareils plus grands et l'amélioration du taux d'occupation des avions semblent avoir porté leurs fruits. Le nombre de vols passagers a diminué de 4,1% alors que le nombre de passagers a connu une croissance de 1%. "L'année 2013 verra l'apparition de vols supplémentaires de Qatar Airways et THAI. En Europe, des augmentations de fréquence ou de nouvelles destinations ont été annoncées, entre autres, par Jetairfly (Athènes), Thomas Cook Airlines (Reykjavik, Bastia, Biarritz, Nice) et Vueling (Alicante, Malaga)" a conclu Brussels Airport. (ERIC LALMAND)