Le plus jeune Warren Buffet n'a que 90 ans. Il est d'ailleurs surnommé l'oracle d'Omaha, une petite ville du Nebraska dans laquelle il continue de vivre, dans une très modeste maison, sans doute de quelques centaines de milliers de dollars, alors qu'il est le sixième homme le plus riche au monde et que sa fortune personnelle est évaluée à 103 milliards de dollars.

Lui est son comparse, Charlie Munger, un autre génie de la finance, travaillent ensemble depuis 62 ans, sans jamais s'être disputés et ils sont à la tête d'un holding d'investissement valant plus de 640 milliards de dollars. Ces deux papys de la finance sont écoutés religieusement par tous les investisseurs du monde entier car leur bon sens est à l'origine de leur immense fortune.

C'est même plus que du bon sens, c'est une philosophie. Tous les deux ont par exemple donné la majeure partie de leur fortune à des fondations et vivent de manière extrêmement humble. Parmi les nombreuses perles qui sortent de la bouche de ces génies de la Bourse, Warren Buffet s'est amusé à poser une simple question aux investisseurs qui sont venus l'écouter.

Il a commencé d'abord par leur montrer les 20 plus importantes capitalisations boursières mondiales, autrement dit, les 20 plus grandes sociétés cotées dans le monde. Il a demandé à ses interlocuteurs combien de ces géants seront encore dans le TOP 20 d'ici 30 ans par exemple ? Ne cherchez pas la réponse, car ce n'est ni 10, ni 15, ni 5 mais probablement... 0.

En effet, il a en guise de réponse montré la liste des 20 plus grandes sociétés cotées en Bourse d'il y a 30 ans, et vous savez quoi, aucune, je dis bien aucune, ne figure encore aujourd'hui dans le Top 20.

Ce que rappelle ce papy de la finance, et je le cite : "the world can change in dramatic way". A son âge, 90 ans, Warren Buffet a raison de rappeler que notre monde va vite, très vite. Il ne laisse plus le temps aux citoyens ni même aux dirigeants politiques et économiques de réfléchir, à croire que le temps s'est rétréci.

J'aime rappeler que si l'avion a mis 68 ans pour transporter 50 millions de passagers, que si l'automobile a mis 50 ans pour convaincre 50 millions de conducteurs, que si la TV a mis 22 ans pour atteindre 50 millions de consommateurs, des inventions plus récentes comme You Tube ont mis 4 ans à peine pour toucher 50 millions d'internautes, 3 ans seulement pour Facebook, Twitter n'a mis que 2 ans pour atteindre 50 millions d'usagers, et un jeu addictif comme Pokémon Go n'a mis que 18 jours pour atteindre 50 millions de fans.

En résumé, nous sommes passés de 68 ans à 18 jours pour toucher 50 millions de consommateurs. Si vous avez encore une hésitation sur la vitesse hallucinante du changement de notre monde actuel, souvenez-vous que l'iPhone, l'objet mythique de notre époque n'existait pas avant 2007.

Le plus jeune Warren Buffet n'a que 90 ans. Il est d'ailleurs surnommé l'oracle d'Omaha, une petite ville du Nebraska dans laquelle il continue de vivre, dans une très modeste maison, sans doute de quelques centaines de milliers de dollars, alors qu'il est le sixième homme le plus riche au monde et que sa fortune personnelle est évaluée à 103 milliards de dollars. Lui est son comparse, Charlie Munger, un autre génie de la finance, travaillent ensemble depuis 62 ans, sans jamais s'être disputés et ils sont à la tête d'un holding d'investissement valant plus de 640 milliards de dollars. Ces deux papys de la finance sont écoutés religieusement par tous les investisseurs du monde entier car leur bon sens est à l'origine de leur immense fortune.C'est même plus que du bon sens, c'est une philosophie. Tous les deux ont par exemple donné la majeure partie de leur fortune à des fondations et vivent de manière extrêmement humble. Parmi les nombreuses perles qui sortent de la bouche de ces génies de la Bourse, Warren Buffet s'est amusé à poser une simple question aux investisseurs qui sont venus l'écouter. Il a commencé d'abord par leur montrer les 20 plus importantes capitalisations boursières mondiales, autrement dit, les 20 plus grandes sociétés cotées dans le monde. Il a demandé à ses interlocuteurs combien de ces géants seront encore dans le TOP 20 d'ici 30 ans par exemple ? Ne cherchez pas la réponse, car ce n'est ni 10, ni 15, ni 5 mais probablement... 0. En effet, il a en guise de réponse montré la liste des 20 plus grandes sociétés cotées en Bourse d'il y a 30 ans, et vous savez quoi, aucune, je dis bien aucune, ne figure encore aujourd'hui dans le Top 20. Ce que rappelle ce papy de la finance, et je le cite : "the world can change in dramatic way". A son âge, 90 ans, Warren Buffet a raison de rappeler que notre monde va vite, très vite. Il ne laisse plus le temps aux citoyens ni même aux dirigeants politiques et économiques de réfléchir, à croire que le temps s'est rétréci. J'aime rappeler que si l'avion a mis 68 ans pour transporter 50 millions de passagers, que si l'automobile a mis 50 ans pour convaincre 50 millions de conducteurs, que si la TV a mis 22 ans pour atteindre 50 millions de consommateurs, des inventions plus récentes comme You Tube ont mis 4 ans à peine pour toucher 50 millions d'internautes, 3 ans seulement pour Facebook, Twitter n'a mis que 2 ans pour atteindre 50 millions d'usagers, et un jeu addictif comme Pokémon Go n'a mis que 18 jours pour atteindre 50 millions de fans. En résumé, nous sommes passés de 68 ans à 18 jours pour toucher 50 millions de consommateurs. Si vous avez encore une hésitation sur la vitesse hallucinante du changement de notre monde actuel, souvenez-vous que l'iPhone, l'objet mythique de notre époque n'existait pas avant 2007.