"Etant donné la fin, le mois dernier, de mon mandat de vice-président (...), j'ai l'intention de démissionner de mon poste de gouverneur" fin décembre, a indiqué Randal Quarles dans une lettre transmise lundi à Joe Biden, et rendue publique.

Randal Quarles, qui avait été nommé par l'ancien président Donald Trump, était, jusqu'au 13 octobre dernier, vice-président de la Fed chargé de la régulation bancaire.

Depuis l'expiration de ce mandat, il était redevenu simple gouverneur, et son mandat devait expirer le 31 janvier 2032.

Joe Biden a désormais deux nouveaux gouverneurs à choisir: l'un pour remplacer Randal Quarles, l'autre pour pourvoir un siège vacant.

L'occasion pour le président démocrate de remodeler la gouvernance de l'institution, alors que l'aile gauche de son parti pousse pour choisir des responsables qui orienteraient leur action vers les risques climatiques, et vers plus de justice sociale et économique.

Mais Joe Biden est surtout très attendu sur son choix pour le futur président de la Fed, le mandat de quatre ans de Jerome Powell expirant en février 2022.

Le président des Etats-Unis a récemment promis une décision rapide sur ce sujet, qui fait l'objet de discussions houleuses entre les différentes sensibilités du parti démocrate.

Selon le Wall Street Journal, il a reçu Jerome Powell jeudi à la Maison Blanche, ainsi que Lael Brainard, seule gouverneure démocrate de la Fed, et défenseure d'une stricte règlementation bancaire. Elle est pressentie pour être nommée présidente si Jerome Powell n'était pas renommé.

Traditionnellement, le président de la Fed est reconduit pour un second mandat. Mais le président républicain Donald Trump avait rompu avec cette tradition en nommant Jerome Powell à la place de Janet Yellen, aujourd'hui secrétaire au Trésor de Joe Biden.

La Maison Blanche devra aussi choisir un nouveau gouverneur pour remplacer Richard Clarida, qui avait également été nommé par Donald Trump et dont le mandat expire fin janvier 2022.

"Etant donné la fin, le mois dernier, de mon mandat de vice-président (...), j'ai l'intention de démissionner de mon poste de gouverneur" fin décembre, a indiqué Randal Quarles dans une lettre transmise lundi à Joe Biden, et rendue publique.Randal Quarles, qui avait été nommé par l'ancien président Donald Trump, était, jusqu'au 13 octobre dernier, vice-président de la Fed chargé de la régulation bancaire. Depuis l'expiration de ce mandat, il était redevenu simple gouverneur, et son mandat devait expirer le 31 janvier 2032.Joe Biden a désormais deux nouveaux gouverneurs à choisir: l'un pour remplacer Randal Quarles, l'autre pour pourvoir un siège vacant.L'occasion pour le président démocrate de remodeler la gouvernance de l'institution, alors que l'aile gauche de son parti pousse pour choisir des responsables qui orienteraient leur action vers les risques climatiques, et vers plus de justice sociale et économique.Mais Joe Biden est surtout très attendu sur son choix pour le futur président de la Fed, le mandat de quatre ans de Jerome Powell expirant en février 2022.Le président des Etats-Unis a récemment promis une décision rapide sur ce sujet, qui fait l'objet de discussions houleuses entre les différentes sensibilités du parti démocrate.Selon le Wall Street Journal, il a reçu Jerome Powell jeudi à la Maison Blanche, ainsi que Lael Brainard, seule gouverneure démocrate de la Fed, et défenseure d'une stricte règlementation bancaire. Elle est pressentie pour être nommée présidente si Jerome Powell n'était pas renommé. Traditionnellement, le président de la Fed est reconduit pour un second mandat. Mais le président républicain Donald Trump avait rompu avec cette tradition en nommant Jerome Powell à la place de Janet Yellen, aujourd'hui secrétaire au Trésor de Joe Biden.La Maison Blanche devra aussi choisir un nouveau gouverneur pour remplacer Richard Clarida, qui avait également été nommé par Donald Trump et dont le mandat expire fin janvier 2022.