"Chefs d'entreprise, sportifs, diamantaires, people...: des contribuables belges fortunés auraient été approchés, au cours de ces dix dernières années, par des chargés d'affaires suisses de la banque UBS afin de leur proposer l'ouverture d'un compte offshore non déclaré en Suisse. Avec la complicité d'UBS Belgique, des montants importants auraient ainsi illégalement quitté le plat pays pour celui du gruyère", détaille l'hebdomadaire.

Selon ce dernier, l'enquête - qui reposerait notamment sur un témoignage très détaillé - a été confiée au juge financier bruxellois Michel Claise, spécialisé dans la lutte contre la criminalité en col blanc.

"Chefs d'entreprise, sportifs, diamantaires, people...: des contribuables belges fortunés auraient été approchés, au cours de ces dix dernières années, par des chargés d'affaires suisses de la banque UBS afin de leur proposer l'ouverture d'un compte offshore non déclaré en Suisse. Avec la complicité d'UBS Belgique, des montants importants auraient ainsi illégalement quitté le plat pays pour celui du gruyère", détaille l'hebdomadaire. Selon ce dernier, l'enquête - qui reposerait notamment sur un témoignage très détaillé - a été confiée au juge financier bruxellois Michel Claise, spécialisé dans la lutte contre la criminalité en col blanc.